POLITIQUE

Perpignan municipales: Louis Aliot recrute à Nîmes

Patricia Fourquet, adjointe au maire de Nîmes, déménage à Perpignan

Arènes de Nîmes, département du Gard © Citizen76
Arènes de Nîmes, département du Gard © Citizen76

Pour les élections municipales de Perpignan, le candidat Louis Aliot, membre du Rassemblement national (RN), prélève l’une de ses colistières à Nîmes.

La composition intégrale des huit listes en lice aux élections municipales des 15 et 22 mars à Perpignan reste à connaître. Mais dans le camp de Louis Aliot, candidat du Rassemblement national (RN) qui concourra dans étiquette visible,  on trouvera Marion Bravo, directrice d’agence à l’Office Public de l'Habitat Perpignan Méditerranée (OPH PM). Cette retraitée de 65 ans a été membre du mouvement « Libres », lancé par Valérie Pécresse, membre des Républicains (LR) et présidente de la région Île-de-France. Une autre recrue de Louis Aliot emprunte la passerelle entre le droite et l’extrême droite. Il s’agit de Patricia Fourquet, adjointe au maire de Nîmes, Jean-Paul Fournier (LR).  Déléguée aux technologies de l’information et aux écoles numériques, cette élue de 70 ans est également élue de la Communauté d'agglomération Nîmes Métropole. Directrice d’un laboratoire de biologie médicale, elle indiquait lundi 20 janvier sur France Bleu que son déménagement du département du Gard vers le Roussillon répond à des "raisons personnelles".