SOCIÉTÉ

Fusillade devant l’école Victor Duruy à Perpignan Bas-Vernet

Des faits graves, en conclusion d’une course-poursuite

Ecole Victor Duruy, Perpignan, quartier du Bas-Vernet © CRG
Ecole Victor Duruy, Perpignan, quartier du Bas-Vernet © CRG

Une course-poursuite entre malfrats a provoqué une rafale d’arme automatique sur la façade de l’école Victor Duruy de Perpignan, ce vendredi 17 janvier.

Des tirs d’arme à feu se sont produits ce vendredi 17 janvier aux abords immédiats de l’école Victor Duruy, située dans le quartier du Bas-Vernet de Perpignan. Cette fusillade comportant des  armes automatiques a été observée vers 12h20. La rafale de balles n’a blessé aucun enfant ni aucun professeur, mais au vu du caractère violent de la scène, une cellule charge psychologique a été mise en place afin d’épauler les profils le plus sensibles.


Les « coups de feu de trop » à Perpignan

Cet incident grave a fait suite à la course-poursuite de deux voitures. Le conducteur du premier véhicule a escaladé le portail de l’école pour échappée à ses poursuivants, deux hommes cagoulés et armés, dont les tirs ont impacté la façade. Ces faits font évoquer des « coups de feu de trop » au candidat aux municipales Romain Grau, qui a réagi par communiqué. Le député des Pyrénées-Orientales s’est déplacée sur les lieux et s’est engagé à ériger les établissements scolaires de Perpignan en « zones zéro délinquance » tout en exigeant que la tranquillité publique fasse l’objet d’une «obligation de résultats au bénéfice de nos enfants».