ECONOMIE

Les vélos haut de gamme «Caminade» se développent

Des bicyclettes design fabriquées à Ille-sur-Têt

Modèle «Gravel» de la marque «Caminade» © Caminade
Modèle «Gravel» de la marque «Caminade» © Caminade

Face aux bicyclettes produites pour la grande distribution de type Décathlon, les petites enseignes artisanales, de haute qualité, se développent tranquillement. A Ille-sur-Têt, l’entreprise « Caminade » agit sur le marché haut de gamme, avec des modèles dépassant 4000 euros.

Sur le vaste marché du matériel sportif spécialisé, la marque «Caminade» (parcours, cheminement) souhaite se distinguer sur le haut de gamme fabriqué sur mesure. Cette entreprise fondée en 2013 à Ille-sur-Têt développe des modèles imaginés et fabriqués par ses soins, pour des prix dépassant parfois 4000 euros. Cet petit bijou de société a été co-fondé par Geoffrey Buisan, ingénieur industriel formé dans la dernière décennie à l’Institut National des Sciences Appliquées de Lyon (INSA). Sa marque défend pour chacun de ses produits un « article fabriqué avec respect ». Vélos tout Terrain (VTT), vélos de route et vélos «Gravel», en acier ou titane, composent la gamme de prestige composée par cette société. Ses modèles électriques, notamment urbains, sont le fruit d’un patient usinage, en mode artisanal, pour une entreprise capable de produite des tandems et des modèles pour enfants.


Le vélo en petites quantités face aux monstres de la grande distribution

Caminade s’ajoute aux quelques entreprises françaises lancées ces dernières années en, marge des géants du vélo de masses, notamment Décathlon. Ses concurrents, dans le cercle artisanal, s’appellent Vagabonde, Victoire et Cyfac.