SOCIÉTÉ

40% des enfants du Pays Catalan vivent en famille monoparentale

Les chiffres de l’Insee soulignent une proportion insoupçonnée

© CBL-La Clau
© CBL-La Clau

50% des enfants des Pyrénées-Orientales vivent dans des cellules familiales différentes de l’image traditionnelle, 40% en format monoparental, 10% en famille recomposée. Cette proportion figure parmi les plus fortes du territoire français. 

Une nouvelle série de données publiée mardi 14 janvier par l’Institut National de la Statistique et des Études Économiques l'organisme (Insee) révèle la surprenante radiographie sociale du Pays Catalan. Elle souligne une forte proportion de familles monoparentales, à raison de 25%, contre 24% en France. Mais en parallèle, 40 % des enfants vivent dans ce type de cellules familiales (contre 20% en France) et 10% vivent en familles recomposées (contre 9% dans l’Hexagone), soit 50%. L’autre moitié correspond aux familles «traditionnelles», dont la proportion s’élève à 67% en France.

Dans les Pyrénées-Orientales, la famille type obéit donc autant au schéma habituel qu’aux formes les plus récentes. Ces chiffres correspondent à la situation officielle au 1er janvier de cette année, selon les relevés effectués en 2019. En fin d’année dernière, les données de l’Insee ont mis en évidence a stagnation démographique du teritoire.