SOCIÉTÉ

Le Pays Catalan a gagné seulement 83 habitants en un an

Le territoire compte 474 452 habitants au 1er janvier 2020 selon l’Insee

Perpinyà © HB. Godail
Perpinyà © HB. Godail

Le recensement de la population des Pyrénées-Orientales valable au 1er janvier 2020 a été publié ce lundi 30 décembre 2019 par l’Insee. On constate une stagnation démographique.

Après plusieurs années d’emballement, l’évolution démographique du Pays Catalan s’est fortement calmée, selon le relevé valable au 1er janvier 2020. Au total, le territoire compte 474 452 habitants selon ce rapport fondé sur les chiffres de 2017, présenté ce lundi 30 décembre par l’Insee (Institut national de la statistique et des études économiques). Le 1er janvier 2019, les données présentées rendaient compte de 474 369 habitants constituant la population « municipale », soit seulement 83 habitants de moins, sur les 226 communes.
On constate l’existence de 6 communes de plus de 10 000 habitants, dont Saint-Laurent de la Salanque, et le maintien de Perpignan au-dessus des 120 habitants.  


Classement des principales communes :

Perpignan : 120 158 habitants.
Canet : 12 130
Saint-Estève : 11 658
Saint-Cyprien : 10 511
Argelès-sur-Mer : 10 383
Saint-Laurent de la Salanque : 10 246
Cabestany 10 106
Pia : 9 035.
Elne : 8 941
Rivesaltes : 8 610
Ceret 7 798
Le Soler : 7 710
Thuir : 7 635
Bompas : 7 254
Toulouges : 6 881
Prades : 6 124
Canohès : 6 097
Le Barcarès : 5 915
Ille-sur-Têt : 5 446
Saleilles : 5 282
Pollestres : 4 887
Millas : 4 279
Port-Vendres : 4 129
Espira-de-l'Agly : 3 455
Font-Romeu : 1 928