POLITIQUE

Puigdemont confirme sa venue prochaine à Perpignan

Le Président catalan en exil est reconnu député européen

Carles Puigdemont, ex-Président du gouvernement catalan © ACN
Carles Puigdemont, ex-Président du gouvernement catalan © ACN

Faute d’être certain de pouvoir se déplacer en liberté dans son territoire d’élection, la Catalogne du Sud, sous administration espagnole, le Président catalan exilé, Carles Puigdemont, annonce sa venue en Catalogne du Nord, sous administration française.

L’ex-Président catalan Carles Puigdemont a annoncé par communiqué sa prochaine venue à Perpignan, samedi 28 décembre. Exilé en Belgique, il viendra célébrer dans la capitale de la Catalogne du Nord la décision de l’Union européenne de lui permettre de devenir député européen, conformément au résultat des élections de mai dernier. « Ce sera, sans aucun doute, la meilleure occasion de célébrer tous les triomphes judiciaires et politiques que l’indépendance catalane a obtenus dernièrement » déclaré le Consell per la República, organisation fondée par le leader indépendantiste.


Une arrestation la la police française paraît improbable

Carles Puigdemont, qui bénéficie de l’immunitė parlementaire bien que poursuivi par la justice espagnole, ne devrait, en principe, pas être arrêté par la police du pays des Droits de l’Homme. Il sera accompagné à cette occasion par un autre eurodéputé catalan, Toni Comín, ex-ministre conseiller de la Santé du gouvernement catalan, exilé avec lui à Waterloo.