SOCIÉTÉ

Affaire Fiona : après la mort de sa fille, Cécile Bourgeois va se faire hypnotiser

La maman de Fiona souhaite offrir une sépulture décente à sa fille

Cécile Bourgeon et sa fille, Fiona défunte / DR
Cécile Bourgeon et sa fille, Fiona défunte / DR

L’affaire «Fiona» rebondit à Perpignan par la nouvelle initiative de la mère de l’enfant défunte, Cécile Bourgeon : l’hypnose, pour tenter d’identifier le lieu où elle a enterré sa fille, en 2013.

Un rebondissement saugrenu intervient  dans l’Affaire Fiona, plus de six ans après la mort de cet enfant. Cécile Bourgeon, sa mère, qui a refait sa vie à Perpignan, est sur le point de se faire hypnotiser pour identifier l'endroit où elle a enterré sa fille, Fiona, en mai 2013. La fillette de 5 ans a été tuée chez elle, dans la région de Clermont-Ferrand, avant d'être enterrée par sa mère, qui assure ne pas de rappeler le lieu exact. Libre depuis février dernier, elle a donc décidé de solliciter un hypnotiseur pour tenter de recouvrer la mémoire.


Une première expérience infructueuse en 2013

Cécile Bourgeon, maman actuellement à nouveau enceinte, a déjà suivi trois séances auprès d’un hypnotiseur. Ses avocats, Gilles-Jean et Renaud Portejoie, informent que son souhait est d’offrir une « sépulture décente » à sa fille. Cécile Bourgeon, qui a refait sa vie en Pays Catalan, à Perpignan, comparaîtra face à la justice au mois de mai, après avoir accouché en février de son quatrième enfant. En octobre 2013, alors détenue, elle avait déjà fait appel à un hypnotiseur pour parcourir sa propre mémoire, sans résultats probants.