ECONOMIE

Le jambon « Herta » est désormais catalan

L’entreprise Casa Tarradellas acquiert 60% de Herta auprès de Nestlé

© Herta / Nestlé
© Herta / Nestlé

La florissante société familiale catalane Casa Tarradellas, basée à Vic, rachète la majorité des parts de l’entreprise agri-alimentaire Herta afin d’internationaliser son activité.

Les saucisses Knacki, le jambon blanc Le Bon Paris, les croque-monsieur et les pâtes à tarte de marque « Herta » sont désormais catalans. En effet, l’entreprise Casa Tarradellas, fondée en 1976 à Vic, dans la partie intérieure de la province de Barcelone, a acquis 60% des parts de Herta auprès de Nestlé, qui a confirmé cette cession jeudi 19 décembre. La plus grande multinationale du monde, dont le siège est basé en Suisse, reste cependant propriétaire de Herta à hauteur de 40%. Herta, spécialisé dans la charcuterie, les produits carnés et les pâtes à tarte et à pizza, était également convoité par le Français Bigard, qui aurait proposé 300 millions d'euros.


Près d’1 milliard d’euros de chiffre d’affaires en 2018

Casa Tarradellas est une société familiale propriété à 100% de la famille Taradellas Falgueras spécialisée dans la fabrication de pâtes réfrigérées, jambons fumés, pâtés, saucisses, saucisses sèches, pizzas ou encore sandwiches. Elle est leader de son secteur en Catalogne du Sud comme dans l’ensemble du territoire espagnol. Ce fleuron industriel s’est assuré un chiffre d'affaires de 936 millions d'euros en 2018. Cette entreprise en quête d’internationalisation signe une opération importante, car la nouvelle entité juridique chargée du rachat, fondée en partenariat avec Nestlé, gérera les activités de la marque Herta en France, en Allemagne, Belgique, au Luxembourg, au Royaume Uni et en Irlande. Herta emploie 1900 salariés, contre 2400 chez Casa Tarradellas.