ECONOMIE

500 tonnes d’olives pour l’huile nouvelle de l’Empordà

Présentation officielle ce samedi 14 décembre à Girona

Cueillette d'olives © Vicenç Garbeny
Cueillette d'olives © Vicenç Garbeny

L’huile nouvelle de la région de l’Empordà arrive ce samedi 14 décembre. Cette année, 500 tonnes d’olives ont été cueillies, de Portbou à Palafrugell, d’Agullana à La Bisbal.

Comme le vin nouveau en octobre, l’huile nouvelle de la région de l'Empordà arrive en décembre. La cuvée 2019 de cette Dénomination d’Origine Protégée (DOP) est issue de volumes en baisse de 10 à 15 %, soit 500 tonnes d’une huile plus verte que d’ordinaire, issue des variétés autochtones que sont l’Argudell, à hauteur de 51%, la Corivell, la Llei de Cadaqués et l’Arbequina. L’huile de l’Empordà, moyennement amère en bouche, dégage des saveurs d’herbe fraîchement coupée, de noix, de fruits exotiques, de fruits verts, d’artichaut et parfois d’amande en fin de bouche. On la produit dans les régions de l’Alt Empordà, du Baix Empordà, du Gironès et du Pla de l’Estany, c’est à dire d’Agullana à Portbou, jusqu’à l'Escala, Figueres, Roses, la Bisbal d'Empordà et Palafrugell.


Présentation publique ce samedi 14 décembre à Girona

La présentation de la nouvelle pression se déroule ce samedi 14 décembre face au Mercat del Lleó de Girona. Les variétés et les terroirs seront représentés par les producteurs Empordàlia, Masetplana, trull Ylla, Serraferran, Mas Auró i Celler Cooperatiu d'Espolla. Des dégustations seront effectuées en association avec du « pa de Tramuntana », pain conçu à base de farine de blé de l’Empordà. Ces huiles sont présentes dans plusieurs restaurants du secteurs, dont Duc de l'Obac, Massana, Occi, Egg Gastronomia, La Riera de Sant Martí Vell, El Celler de Can Roca, Àpats, Umai, Divinum et Pere Malagelada.