ECONOMIE

1e mondiale: les laboratoires Grífols freinent Alzheimer

Première mondiale à Barcelone, dévoilée aux Etats-Unis

© John Leager
© John Leager

Les laboratoires catalans Grifols inventent une solution d’intérêt mondial pour ralentie la maladie d’Alzheimer.

Les laboratoires pharmaceutiques catalans Grifols ont révélé vendredi 5 décembre la découverte d’un procédé qui limite la progression de l’Alzheimer chez les patients légers ou modérés. Cette avancée à portée planétaire, dénommée « Ambar II », a été présentée à San Diego, aux Etats-Unis, lors de la conférence Clinical Trials on Alzheimer's Disease (CTAD). Elle démontre l’efficacité d’une étude dénommée «Alzheimer Management by Albumin Replacement», menée par les scientifiques barcelonais, résultant de la mise à l’épreuve de 496 patients âgés de 55 à 85 años, pendant 14 mois.


En agissant sur une protéine, on contient la maladie

Les résultats obtenus par Grífols, fruit de 15 ans d’expérimentations, reposent sur la technologie de la neuro-image.  Cette approche consiste à contenir la maladie neurodégénérative la plus célèbre de notre temps, au travers d’un changement de plasma, dit « plasmaphérèse ». La maladie d’Alzheimer peut ainsi être maîtrisée en agissant sur la protéine «bêta-amyloïde», habituellement accumulée par les malades.