ECONOMIE

Perpignan : les nouveaux touristes veulent du vrai

L’Observatoire du tourisme livre son rapport bimestriel

Palais des rois de Majorque, Perpignan © Jack Piazer
Palais des rois de Majorque, Perpignan © Jack Piazer

Les touristes partent plus volontiers seuls, ils cherchent de la vérité et comparent les prix. Ces tendances sont dévoilées, pour le Pays Catalan, par l’Observatoire du Tourisme de l'Agence de Développement touristique des Pyrénées-Orientales.

Les évolutions de l’offre et de la demande touristique dans les Pyrénées-Orientales font désormais l’objet d’un périodique, dont le première chronique a été communiquée samedi 16 novembre par l’observatoire du tourisme de l’Agence de Développement Touristique du territoire (ADT 66). Ce document confirme certaines tendance et en dévoile d’autres, selon un mouvement observé plus généralement en Europe. Il souligne une “nouvelle génération de touristes expérimentés et exigeants” qui recherche, plus qu’auparavant, le “meilleur rapport qualité/prix ainsi que l’efficacité dans les services”. Ce visiteur vient “consommer un produit” qui doit être “conforme à ce qui lui a été annoncé et vendu”.  En creux, il apparaît que toute publicité mensongère serait à proscrire sur la réalité du pays. Le tourisme de masse, climato-dépendant, ne figure plus parmi le priorités des institutions extérieures à l’Etat.


Ce sont surtout les femmes qui décident

Ce rapport insiste sur le changement d’« homo touristicus », un consommateur qui voyage de plus en plus seul, accorde une grande priorité aux vacances à l’échelle de sa vie. “Les décisions de voyage sont de plus en plus prises par les femmes”, soutient ce document, qui précise que l’envie de ”rencontrer les habitants” et la “diversité d’expériences” sont inscrits la phase actuelle du tourisme en Pays Catalan.