SOCIÉTÉ

L’Etat veut retirer l’hélicoptère de l’hôpital de Perpignan

Le déclassement du centre hospitalier du Roussillon est redouté

© SMC
© SMC

Une opération « Sauvons l'hélicoptère de l'Hôpital de Perpignan » en lancée contre le projet de suppression prévu par l’Agence Régionale de la Santé (ARS).

Parmi ses projets pour les Pyrénées-Orientales, l’Agence Régionale de la Santé (ARS), c’est à dire le ministère du même nom, envisage de supprimer l’hélicoptère du centre hospitalier de Perpignan. Les menaces pesant sur cet équipement, au nom des restrictions budgétaires engagées par l’Etat, pourraient se concrétiser par une réaffectation des heures de vol au profit d’autres hôpitaux de la région « Occitanie ». Cette forme de relégation de l’hôpital de Perpignan justifie une pétition sur le site de référence « Change.org ».


Une initiative lancée par une membre de "Perpignan Equilibre"

Ce dimanche 17 novembre, 9100 personnes avaient appuyé cette démarche intitulée « Sauvons l'hélicoptère de l'Hôpital de Perpignan » en lui apposant leur signature. L’ensemble des soutiens sera adressé à la ministre des Solidarités et de la Santé, Agnès Buzyn.
Cette pétition a été lancée par Lydia Rabehi, membre du mouvement Perpignan Equilibre, en lice aux élections municipales de Perpignan sous la direction de la tête de liste Clotilde Ripoull