SOCIÉTÉ

Perpignan: le FLAC 66 dénonce les propos pro-corrida de la ministre Darrieussecq

La secrétaire d’Etat serait une « lobbyiste acharnée » de la tauromachie

La secrétaire d'Etat Geneviève Darrieussecq / CC-BY Service Civique
La secrétaire d'Etat Geneviève Darrieussecq / CC-BY Service Civique

Le FLAC 66, principale organisation anti-corrida du Pays Catalan, reproche à la secrétaire d’Etat Geneviève Darrieussecq son soutien appuyé à la tauromachie.

Le Front des Luttes pour l'Abolition des Corridas dans les Pyrénées-Orientales (FLAC 66) interpelle l’ensemble des maires, adjoints et élus des communautés de communes du territoire. Dans un courrier qu’il a adressé à ces quelque 700 élus, mardi 12 novembre, son président Joan Pere Dunyach, dénonce une « apologie de la corrida » effectuée par la secrétaire d’État auprès de la ministre des Armées, Geneviève Darrieussecq, le 19 octobre à Prades, à l’occasion du congrès de l’Association des Maires de France 66. Il estime que la représentante de l’Etat a fait la « promotion » de la tauromachie, « dont elle est une lobbyiste acharnée ». J.P. Dunyac évoque une « pratique cruelle et sanglante » et rappelle qu’une pétition pour l’abolition de la corrida en territoire français, lancée par la FLAC 66 en Pays Catalan a recueilli 25 000 signatures.