SOCIÉTÉ

Vincent Jordy, originaire de Collioure, devient archevêque de Tours

Nouvelle promotion sacerdotale en France pour un Catalan

Vincent Jordy, archevêque de Tours © Diocèse de Saint-Claude
Vincent Jordy, archevêque de Tours © Diocèse de Saint-Claude

A 58 ans, Vincent Jordy, originaire de Collioure, devient archevêque de Tours. Précédemment, Raymond Centène, de Banyuls-sur-mer, est devenu évêque de Vannes.

L’homme d’Eglise Vincent Jordy, originaire de Collioure dont partage le prénom du saint-patron, a été nommé archevêque de Tours le 4 novembre par le pape François. Ce prélat prend son poste dans le département de l’Indre-et-Loire après avoir été évêque de Saint-Claude, dans le Jura. Vincent Jordy, né à Perpignan en 1961, a rejoint l’Alsace à l’âge de 2 ans, à la faveur de vicissitudes familiales, sa mère, artiste peintre, était originaire de cette région. Son parcours a comporté un passage par le séminaire français de Rome et l'Université pontificale grégorienne. Il est également l’auteur d’ouvrages consacrés à la spiritualité. À 58 ans, celui-ci devient archevêque métropolitain, car la province catholique de de Tours correspond à la région Centre.


L’évêque de Vannes est originaire de Banyuls

L'accession d'un enfant des Pyrénées-Orientales à des hautes fonctions sacerdotale à l'extérieur du territoire est déjà signalée par Raymond Centène. Évêque de Vannes, en Bretagne, depuis 2005, ancien prêtre en 1993 pour le diocèse de Perpignan-Elne de 1993 à 1995, ce représentant catholique en Bretagne, né à Banyuls-sur-mer en 1958,  est réputé moderne.