ECONOMIE

Un train de marchandises Perpignan-Cologne dès janvier 2020

Une solution de ferroutage au départ du marché Saint-Charles

© Hupac
© Hupac

L'opérateur suisse Hupac lancera en janvier 2020 de transport de marchandises entre le terminal Saint Charles Conteneur, à Perpignan, et la ville allemande de Cologne.

 

 

Une nouvelle liaison commerciale sera créée entre Perpignan et Cologne à compter de janvier 2020. Ce service sera assuré par la société Hupac sous forme de ferroutage, consistant au chargement de remorques de camions et de conteneurs de navires, sur des plateaux spécialisés, avant leur lancement sur les rails. Cette formule de transport combiné prendra son départ de la plate-forme Saint-Charles Conteneur Transport (PSCCT) et son équivalent dans la ville allemande. L'opérateur suisse Hupac, à l’initiative de cette ligne, prévoit cinq allers-retours par semaine, prévoit de lancer les trains jusqu’en Scandinavie, car Cologne est aussi un point de distribution, à l’égal de Perpignan. Les marchandises concernées, en provenance du territoire du territoire espagnol du Roussillon, se seront principalement de type alimentaire. Des automobiles, articles textiles et produits chimiques seront également transportés.


La ligne Perpignan-Rungis attend la perfusion publique

La Société anonyme d'économie mixte locale PSCCT peut s’étonner de cette ouverture vers le Nord, au moment même où l’avenir de la ligne Perpignan-Rungis reste suspendu à la décision de l’Etat. Cette autre liaison, plus profitable aux productions maraîchères du Roussillon, pourrait être prolongée, mais dans le cadre d’une économie forcée, grâce au financement public, non grâce aux moyens issus du marché logistique et commercial.