ECONOMIE

Selecom Prades est racheté par un groupe de la Drôme

Le fabricant d’équipements de communication était en redressement judiciaire

© Selecom
© Selecom

La société Selecom fabrique des systèmes d’émission pour zones difficiles, pour Orange et le ministère de l’Intérieur. Cette entreprise située à Prades appartient désormais au groupe Ser­vice Élec­tro­nique En­gi­nee­ring, implanté dans la Drôme.

La société de fabrication de matériel électronique Selecom, installée à Prades, a été rachetée. Cette entreprise située dans la zone économique Alfred Sauvy de la capitale du Conflent a été cédée fin septembre à Ser­vice Élec­tro­nique En­gi­nee­ring (SEE), implanté à Lens-Lestang, dans le département de la Drôme. Selecom, fondé en 1995, est spécialisé dans l’étude, la conception et la distribution de produits et systèmes professionnels de radiocommunications. Cette petite industrie, au pied du Canigó, s’est assuré le succès en se positionnant sur un segment technologique incluant les couvertures difficiles en ondes hertziennes dans le domaine de l’audiovisuel, de la téléphonie mobile et des réseaux de sécurité réservés à la police, aux pompiers et aux opérateurs ferroviaires. Son racheteur, créé en 1968, opère notamment dans le domaine du rail, de l’automobile, de la construction lourde, de la navigation et des Smartcities, ou « villes intelligentes ». Airbus, Total et Vinci font partie de ses partenaires.


Une entreprise en zone de turbulences depuis près de 20 ans

Parmi les clients de Selecom figurent Orange, la SNCF, les ministères de l’Intérieur et de la Défense. Cette entreprise s’est assuré 6 millions de chiffre d’affaires en 2018, mais a subi un long plan de continuation, de 2002 à 2014. En 2002, son siège parisien a été fermé, pour que toutes les forces soient concentrées à Prades. Son rachat fait suite à une procédure de redressement judiciaire, après une cessation des paiements le 20 juin dernier. Cette société comportant 60 salariés est le deuxième employeur de la ville de Prades.