SOCIÉTÉ, ENVIRONNEMENT

Barcelone: jusqu’à 1800 euros d’amende pour les véhicules pollueurs en 2020

Une mesure radicale qui ne fait pas que des heureux

Barcelone, 2019 © Mairie de Barcelone
Barcelone, 2019 © Mairie de Barcelone

A compter du 1er avril 2020, les propriétaires de véhicules pollueurs circulant dans Barcelone seront passibles de sanctions de 200 à 1800 euros.

La maire de Barcelone, Ada Colau, a communiqué lundi 23 septembre une mesure importante provoquer la diminution de la pollution de l’air de la ville. A compter du 1er avril 2020,quelque 50 000 véhicules pollueurs devront cesser de circuler sur une zone urbaine de 95 kilomètres carrés, sous peine d’amendes oscillant de 200 à 1800 euros. Cette mesure sera appliquée du lundi au vendredi de 7h à 20h. Les véhicules visés disposeront cependant de 10 jours de circulation par an, tandis que les utilitaires non conformes aux critères communaux disposeront d’un an pour disparaître de la circulation.


Contre un calendrier trop serré

Ce choix politique ne fait pas l’unanimité parmi les habitants et les partis politiques siégeant au Conseil municipal, dont la Gauche Républicaine de Catalogne (ERC), favorable à une incitation à l’abandon de la voiture en ville. Le Partido Popular, quant à lui, critique le calendrier d’application de ce projet et souhaite que le début des sanctions soit reportée dans le temps.
La pollution de l’air a provoqué le décès de 351 personnes en 2018 à Barcelone, selon les autorités sanitaires catalanes.