Billboard - Agència Catalana de Turisme - ACT - El Vendrell Dentsuaegis

SOCIÉTÉ, ENVIRONNEMENT

Le loup de Cerdagne venait de Provence et avait au moins 14 ans

Précisions de l’Office National de la Chasse et de la Faune Sauvage

Spécimen de loup © Lord Milans
Spécimen de loup © Lord Milans

Le canidé euthanasié en janvier dans la commune d’Angoustrine, en Cerdagne, était le plus vieux spécimen du genre observé en territoire français. Cet animal a vécu au moins 14 ans.

Le 29 janvier, dans la région de la Cerdagne, l’Office National de la Chasse et de la Faune Sauvage (ONCFS) s’était penché sur la présence d’un loup près du hameau de Villeneuve des Escaldes, à Angoustrine. L’animal, très faible, avait été euthanasié. Le 5 avril, les résultats de l’autopsie, menée par le Laboratoire Départemental d’Analyses des Pyrénées-Orientales, faisaient dire à la préfecture d territoire, à Perpignan, que ce loup était âgé de 6 à 10 ans. Atteint de septicémie, il peinait à se déplacer, donc à chasser. Mais l’observatoire « Le loup en France », rattaché à l’ONCFS, a corrigé cette estimation, mardi 10 septembre. En réalité, ce loup était âgé d’au moins 14 ans et était le plus vieux jamais observé en milieu naturel en territoire français.


Depuis 12 ans en Pays Catalan

Ces nouvelles données sont issues d’analyses génétiques relevées sur les poils, dans les excréments et les urines de la bête. Ainsi, ce loup de Cerdagne avait été identifié dès 2006 dans la vallée de la Haute-Tinée, située dans le Mercantour provençal. Ultérieurement, il avait été repéré 18 fois, entre 2007 et 2019, dans le massif du Carlit-Campcardos, en Pays Catalan.