Billboard - Agència Catalana de Turisme - ACT - El Vendrell Dentsuaegis

ENVIRONNEMENT

La fleur la plus toxique d’Europe est en Vallespir et en Conflent

L’aconit napel agit sur le coeur des personnes qui l’ingèrent

Aconit napel « Aconitum napellus » © PNCM
Aconit napel « Aconitum napellus » © PNCM

La fleur mortelle « Aconitum napellus » provoque des irritations au toucher et la mort très probable par ingestion. Cette plante est identifié du Vallespir à la Ribagorça.

Un à deux milligrammes de la fleur aconit napel, appelée « Aconitum napellus » en latin, suffit à provoquer la mort cher l’homme. Cette fleur considérée comme la plus toxique d’Europe est actuellement identifiée dans plusieurs régions des Pyrénées catalanes. D’après une communication du Parc Naturel du Cadí Moixeró, cette graminée entraînant une défaillance cardiaque est présente en Vallespir et en Conflent, comme chez leurs voisines que sont la Garrotxa et le Ripollès. L’aconit napel est également signalé dans la Vall d’Aran et l’Alta Ribagorça, plus généralement entre 1500 et 2500 mètres d’altitude.


La tentation du bouquet de fleurs mortelles

Cette plante, qui a provoqué le décès d’une personne en 2018, constitue un danger particulièrement accru chez les enfants en vertu de ses couleurs agréables. La tentation d’en faire des bouquets est fréquente avec cette production naturelle avec laquelle des poisons pour condamnée à mort était conçus a Moyen-Âge. Par ailleurs, le simple toucher de l’« Aconitum napellus » peut produire une irritation. « Ne vous laissez pas tromper par sa beauté », souligne le Parc Naturel du Cadí Moixeró, dans une récente recommandation adressée aux randonneurs.