SOCIÉTÉ

Chasse raciste aux Asiatiques par des touristes russes à Barcelone

Des groupes russes agissent violemment en ciblant leurs victimes

Rixe mortelle à Barcelone, 28 juillet 2019 / DVC
Rixe mortelle à Barcelone, 28 juillet 2019 / DVC

Des groupes de russes tabassent des personnes asiatiques près des plages de Barcelone. Cette tendance raciste, liée au tourisme fêtard, inquiète les autorités après le décès d’une victime.

Un phénomène de racisme violent est signalé par la police catalane, les Mossos d’esquadra, dans les quartiers touristiques maritimes de Barcelone. Cette tendance s’est illustrée dramatiquement, dimanche 28 juillet, par la mort d’un homme de nationalité chinoise, sous les coups de quatre touristes russes. La victime, âgée de 25 ans, a succombé après avoir été rouée de coups du Port Olympique. Un ami qui l’accompagnait, âgé de 30 ans, a subi de de graves blessures. La rixe s’est produite à 4h30 face à la discothèque Zich, sur fond d’excès dus à l’alcool et au relâchement lié aux vacances à l’étranger. Cette situation s’inscrit dans une tendance de « chasse aux asiatiques », comme l’écrit la presse de la capitale catalane.


5000 personnes dans l’ivresse de la nuit

Les Mossos observent la présence de groupes russes et des pays de l’Est aux abords des discothèques du Port Olympique et du secteur de la Barceloneta, où 5000 fêtards se pressent toutes les nuits. Ces bandes saisonnières ciblent les individus au faciès asiatique et s’en prennent à eux physiquement. Le comportement des agresseurs révèle une dérive grave, démontrée par les images des caméras de surveillance du port. La police n’est pas parvenue à identifier le groupe, qui n’a pas été le le seul à agir de la sorte, le week-end dernier. Dans l’immédiat, les patrouilles sont renforcées sur les lieux.