ECONOMIE

Perpignan: le concurrent d’Uber Eats travaille avec 50 restaurants

L’entreprise « Les Livreurs.fr » avance sur le marché de la livraison de repas

DR
DR

Face à la multinationale Uber Eats, une entreprise du Roussillon s’est lancée dans la livraison de repas à domicile. Cette société appelée «Leslivreurs.fr» travaille cet été avec 50 restaurants.

La plate-forte Uber Eats, fondée à San Francisco il y a 10 ans déjà, opère sur plusieurs centaines de villes dans le monde. Deliveroo, créé en 2003 à Londres, est un autre opérateur, moins célèbre. Mais une concurrence existe depuis janvier 2018 en Roussillon. «LesLivreurs.fr» se fait une place sur le marché, face aux géants. Elle sollicite aussi le smartphone mais défend une image de proximité « car le consommateur préfère une entreprise locale plutôt que basée dans un paradis fiscal », affirme son gérant,  Kevin Menchon. Cet été, «LesLivreurs.fr» affiche 50 tables partenaires et 10 livreurs, qui travaillent tous en voiture. L’offre comporte « les meilleurs restaurants de Perpignan », selon le slogan de l’entreprise, ouverte aux plats traditionnels, aux incontournables burgers, aux pizzas, aux sushis ou encore au Couscous. Parmi les adresses, le restaurant « Le Mess », proche du Castillet, vient de rejoindre le réseau, où l’on retrouve les spécialités japonaises de «Fleur d'écume», les pizzas de «Chez Luc pizzeria» et «Pïz’n’Love» ou encore les sandwiches de «Luvin's Burger».


15 communes couvertes, avant un élargissement

Sans disposer de la force de frappe d’Uber Eats, l’enteprise catalane défend ses positions en desservant actuellement 15 communes entourant Perpignan. Cabestany, Saleilles, Saint-Esteve, Bompas font partie de la liste, invitée à se développer en 2020.