SOCIÉTÉ, CULTURE

L’avocate Corine Serfati-Chetrit devient référente du CRIF en Pays Catalan

Le judaïsme politique est représenté pour la 1e fois

Jewish 589 / La Clau
Jewish 589 / La Clau

Pour la première fois en Pays Catalan, le Conseil représentatif des institutions juives de France (CRIF) nomme une référence dans le territoire. L’avocate perpignanaise Corine Sefati Chetrit devient représentante du judaïsme politique dans le territoire.

Pour la première fois depuis les origines des associations en France, en 1901, la cause juive a son lieu et sa personne de référence en Pays Catalan. En effet, le Conseil Représentatif des Institutions Juives de France (CRIF) a inauguré ce vendredi 12 juillet une permanence à Perpignan. Cette organisation fondée en 1944 est représentée dans les Pyrénées-Orientales par l’avocate Corine Sefati Chetrit. Celle-ci est la première du nom occupant cette nouvelle fonction, depuis lundi 8 juillet. Elle a été sélectionnée par la direction du CRIFF en vertu de sa représentativité sociale en Roussillon, où la culture judaïque est davantage un concept médiatique transporté par les médias parisiens qu’une une réalité quotidienne.


L’intention de s’enraciner dans le territoire

Si le judaïsme est une religion parmi les autres, le CRIF et les 72 associations qui le représentent en France interrogent. Ces sentinelles dénoncent les actes antisémites, en croissance en France, mais inconnus dans les Pyrénées-Orientales. Le CRIF souhaite s’enraciner dans les territoires en nouant un dialogue avec les institutions, notamment la mairie de Perpignan, la Métropole Perpignan Méditerranée et le Conseil départemental des Pyrénées-Orientales. Des actions d’information et de prévention sont programmées auprès de la jeunesse.