SPORT

Léquipe norvégienne de ski alpin préparera Pékin 2022 à Font-Romeu

Un choix effectué au détriment des Alpes italiennes

Equipe nationale de ski alpin de Norvège © Ski resorts Norway
Equipe nationale de ski alpin de Norvège © Ski resorts Norway

L’équipe nationale de ski de fond de Norvège s’entraîne ordinairement dans les Alpes italiennes. Cette année, elle choisit Font-Romeu, en fin d’été.

La réputation de Font-Romeu en tant que station sportive et climatique est régulièrement renforcée par la présence d’équipes sportives nationales. Cette été, l’équipe norvégienne de ski de fond choisit la ville de Cerdagne pour la préparation de ses futurs défis. Les champions Johannes Hoesflot Klaebo, Martin Johnsrud Sundby, Sjur Roethe et leurs coéquipiers, qui choisissent d’ordinaire les Alpes italiennes. Leurs entraînements sont organisés à l'Alpe di Siusi, ou «Seiser Alm», haut alpage le plus vaste d'Europe, situé dans le sud-tyrolien, ou à Livigno, en Lombardie. Ce groupe de prestige sera ainsi présent en Pays Catalan fin août et début septembre, grâce à l’influence de Simon Fourcade. Le frère du médaillé olympique Martin Fourcade, originaire de la commune de La Llagonne, a effectué un lobbying direct auprès des Nordiques afin de les détourner de leur destination habituelle.


La Cerdagne, comparable à Pékin

Le choix norvégien s’inscrit dans la stratégie d’anticipation du groupe, vers les Jeux Olympiques d’hiver Pékin 2022, attendus du 4 au 20 février. Les fondeurs du royaume sont en quête de conditions d’entraînement identiques à celles qu’ils rencontreront en Chine. Les 1800 m d’altitude de Font-Romeu constituent pour cela un paramètre de poids. L’agenda des champions comportera des échéances à caractère olympique, en modèle réduit, dans le but d’observer le fonctionnement des corps en milieu montagnard.