SOCIÉTÉ, ENVIRONNEMENT

Alerte rouge aux pollens de graminées dans les Pyrénées-Orientales

Les pollens d’olivier et de chêne sont à redouter

© Albert Torres
© Albert Torres

Les conditions climatiques estivales induisent une forte nuisance pollinique en Pays Catalan. Le Réseau national de surveillance aérobiologique alerte particulièrement contre les pollens des oliviers et des chênes. 

Ce début du mois de juin suscite des risques élevés d’allergie aux pollens 2019 partout en territoire français. La situation présente des degrés variés, le plus important concernant plus d’une trentaine de départements. Parmi ces territoires placés en alerte rouge aux pollens de graminées figurent les Pyrénées-Orientales et l’Aude. Cette situation causée par la chaleur et le fort ensoleillement entraîne un risque d’allergie associé aux pollens de graminées, comme les plantes à fleurs, herbes et même céréales, actuellement élevé. Cette information est établie par le Réseau national de surveillance aérobiologique (RNSA), selon lequel, cette année, les pollens issus des oliviers et des chênes sont à redouter. 


La pluie és l’ennemie des allergies

Pour remédier aux allergies, seule serait efficace une pluie abondante. Mais cette atténuation du risque serait éphémère, car les conditions craintes par les personnes sensibles seraient rétablies sitôt éloigné l’épisode de précipitations. Il est conseillé aux intéressés de suivre leur traitement ou de consulter un médecin. La réduction des effets est possible en évitant de conduire avec les fenêtres ouvertes ou de placer chez soi des bouquets ou plantes allergisantes.