SPORT

Le rugby entre dans les prisons sud-catalanes

Une méthode sportive de réinsertion, probante en Argentine

© Fondation Espartanos
© Fondation Espartanos

La Fédération Sud-Catalane de Rugby et la Fondation Espartanos, à caractère social, font entrer l’ovalie dans les prisons, pour socialiser et préparer la réinsertion des détenus.

La Fédération Catalane de Rugby, à Barcelone prépare un accord d’un nouveau genre, visant à introduire le rugby et ses valeurs dans les établissement pénitentiaires du territoire. Au travers de la Fondation Espartanos, créée en 2009, l’ovalie favorisera la socialisation, la rééducation générale et la réinsertion sociale des détenus. Cette méthode est importée d’Argentine, ou cette organisation a expérimenté cette solution, pas à pas. Une petit groupe a été créé, puis invité à la cohésion, et développé. Des équipes ont été forgées, jusqu’à disputer même des matchs à l’extérieur des enceintes carcérales.


Le rugby, école de la vie pour un retour en société

Parmi les vertus du rugby profitables aux individus visant en réclusion, la Fondation Espartanos met en avant la displicine, l’hygiène et les comportements liés à la santé. Cette structure internationale rassemble 600 bénévole, en charge de l’entraînement de 2500 joueurs, au sein de 60 prisons. Selon ses propres statistiques, le taux de récidive des prisonniers concernés s’élève à seulement 5%, contre une moyenne de 65 % en Argentine. La Fondation Espartans Catalunya, qui sera fondée le 11 juin, souhaite être opérationnelle dès le mois de septembre dans les prisons de Tarragona et Granollers.