Billboard - Agència Catalana de Turisme - ACT - El Vendrell Dentsuaegis

ENVIRONNEMENT

Perpignan: la préfecture dit halte au gaspillage de l’eau

Un manque de pluie historique depuis le début de l’année

Piscine privée © Ron Lute
Piscine privée © Ron Lute

Le manque d’eau observé depuis le début de l’année atteint 90% dans les Pyrénées-Orientales. Ce déficit historique entraîne des restrictions drastique. La préfecture dit halte au gaspillage.

La rareté de la pluie et de la neige depuis le début de l’année incitent à la frugalité en Pays Catalan. Dans un communiqué due 17 avril, relayant un décret, la préfecture des Pyrénées-Orientales recommande l’économie, car il a manqué 90 % de précipitations par rapport à la normale. On observe un niveau « historiquement bas »,  de seulement 50% sur les nappes phréatiques de la « bordure côtière nord », dans le secteur de la Salanque. Un comportement « responsable et économe en matière d’utilisation de l’eau » est donc ordonnée par le comité départemental  « Sécheresse », en application du Code de l’Environnement. Les usages « non essentiels », comme l’arrosage d’espaces verts, le lavage des voiries et le remplissage des piscines privées, sont limités. 


Même l'usage agricole de l'eau est concerné

Le niveau de manque d’eau  en Pays Catalan atteint de telles proportions que l’irrigation nécessaire à l’économie est visée par la mesure préfectorale. De la région du Vallespir et celle du Roussillon, des portes du Fenouillèdes jusqu’à la Cerdagne, les usages agricoles, pourtant dispensables et différents du gaspillage lié à l’agrément,   sont réduits de 25 % sur l’amont du bassin de l’Agly, le bassin du Tech, le bassin du Sègre et du Carol ainsi que sur les nappes des secteurs Aspres-Réart et Tech.