Billboard - Agència Catalana de Turisme - ACT - El Vendrell Dentsuaegis

ECONOMIE, TECHNOLOGIES

Perpignan: la société Mind & Go travaille pour le HCR de l’ONU

Ses boîtiers couvrent les zones sans Internet

Rencontre avec une délégation du Burkina Faso et Mind & Go © Mind & Go
Rencontre avec une délégation du Burkina Faso et Mind & Go © Mind & Go

Dans le domaine d’Internet, l’entreprise catalane Mind & Go base son activité sur une niche économique. Son boîtier « DataCp » est notamment destiné aux camps de réfugiés.

L’entreprise « Mind and Go », fondée dans les Pyrénées-Orientales, réussit en Afrique. Cette société fabrique des boîtiers de diffusion de contenus placés dans les zones dépourvues d’Internet, notamment en urgence sécuritaire et humanitaires. Ces « DataCp », assemblés dans ses propres locaux, diffusent des éléments pré-téléchargés en se connectant au réseau wifi le plus proche. Aisément rechargeables, ces objets connectés, rattachés au domaine de l’Internet des objets (Internet of Things, IoT), disposeront en mai d’une nouvelle version captant le signal Internet jusqu’à 8 km. Le savoir de cette entreprise permet déjà à l'Agence des Nations Unies pour les réfugiés, Haut Commissariat aux réfugiés (HCR), de couvrir deux camps de 250 000 réfugiés, au Niger. Dans ce même pays, l’Université Abdou Moumouni et Handicap International en sont également clients, tandis que se profile une commande.éducative au Burkina Fasso.


Née au Soler, elle siège à Elne et décolle à Perpignan

Le domaine d’activité de Mind and Go est une prometteuse niche économique. Cette start-up s’érige en référence internationale, sur un segment en évolution. Née et incubée depuis 2012 au sein du Pôle Action Média de la commune du Soler, cette entreprise espère pénétrer le marché européen. Dotée d’un siège social à Elne et aménageant actuellement ses locaux indépendants à Perpignan, elle compte dépasser cette année son chiffre d’affaires de 295.000 réalisé en 2018.