CULTURE

Le blockhaus nazi de Torreilles, inscrit aux Monuments Historiques

L’Etat protégera cet élément patrimonial de la Seconde guerre mondiale

Le blockhaus de Torreilles, Roussillon, Pays Catalan © Ville deTorreilles
Le blockhaus de Torreilles, Roussillon, Pays Catalan © Ville deTorreilles

Un blockhaus situé sur la plage de Torreilles, construit par les troupes allemandes lors de la Seconde guerre mondiale, est désormais inscrit aux Monuments Historiques.

Témoin de la présence nazie lors de la Seconde guerre mondiale, un blockhaus situé en retrait de la plage de la commune de Torreilles est désormais protégé. Cet élément, destiné à abriter jusqu’à 50 soldats, a été inscrit aux Monuments historiques en début de mois. L’intégralité des fortifications de ce point d’appui a suscité l’intérêt du ministère de la Culture en vertu de son caractère historique et archéologique, car il s’agit de l’unique construction de ce type aussi bien conservée sur le littoral méditerranéen français.

Vers un tourisme mémoriel

Ce lieu patrimonial, comme il en existe en surplomb du port de Port-Vendres, faisait partie de la ligne de fortifications nazies, devant ralentir un éventuel débarquement ennemi par la côte catalane. Son état de conservation justifie un tourisme mémoriel, à l’identique de la trace des camps de concentration aménagés par l’Etat français en 1939 pour héberger les républicains espagnols sur les plages du Roussillon. A Torreilles, cette démarche historique se base sur l’arrivée des troupes nazies, le 11 novembre 1942, par la route venant de Saint-Laurent-de-la-Salanque. Le blockhaus, bâti entre 1943 et 1944 par des artisans du territoire, comporte 385 m3 de béton et 17 tonnes de tiges d’acier fileté.