POLITIQUE

Le député Romain Grau écoute les craintes de la police

Le syndicat Alliance s’inquiète à propos de la gestion des carrières

Alliance PN 66
Alliance PN 66

Le député Romain Grau, rapporteur spécial du budget police et gendarmerie auprès de la commission des finances de l’Assemblée nationale, a rencontré à Perpignan le syndicat de police Alliance, jeudi 11 avril.

Pour faire avancer ses revendications en matière d’évolution des métiers et des carrières, le syndicat de police Alliance a sollicité le député Romain Grau. Le parlementaire des Pyrénées-Orientales, rapporteur spécial du budget police et gendarmerie auprès de la commission des finances de l’Assemblée nationale, a entendu les craintes et les souhaits de la profession, jeudi 11 avril. Franck Rovira, le secrétaire départemental, son adjoint André Faliu et Karine Fouich, trésorière, ont souhaité abordé le projet de loi sur la transformation de la fonction publique, les effectifs d’agents et le mode de calcul de l’Effectif départemental de fonctionnement annuel (EDFA). Cet aspect lié aux ressources humaines est une vive source d’inquiétude pour les agents.


La concentration des services inquiète les agents

Les sujets chers au syndicat Alliance sont aussi l’annonce d’un regroupement des services de police centraux, en Pays Catalan. Ce projet vise les locaux de l’actuelle Chambre d'agriculture des Pyrénées-Orientales, avenue de Grande Bretagne à Perpignan, à 300 mètres de l’Hôtel de Police. Les agents sont également préoccupés par le transfert des contrôles transfrontaliers à la plate-forme de l’autoroute A9 au Perthus.