Billboard - Agència Catalana de Turisme - ACT - El Vendrell Dentsuaegis

ECONOMIE

Perpignan: 2e chance pour l’entreprise Fondeville

Le bâtisseur est placé en observation jusqu’en septembre 2019

© BGD
© BGD

L’entreprise perpignanaise de BTP Fondeville, placée en redressement judiciaire en, octobre dernier, se voit accorder une période de relance jusqu’à la fin septembre de 2019. Cette opportunié émane d’une décision du Tribunal de commerce de Montpellier.

La société de bâtiment et travaux publics (BTP) Fondeville, dans la tourmente depuis plusieurs mois, voit sa situation s’améliorer. Entreprise Née à Ria, dans la région du Conflent, puis déménagée à Perpignan, l’entreprise immobilière la plus célèbre des Pyrénées-Orientales est placée en redressement judiciaire depuis octobre 2018. Mardi 26 mars, le Tribunal de commerce de Montpellier lui a octroyé une seconde période d’observation, jusqu’à la fin du mois de septembre 2019. Cette période doit permettre à Fondeville de mettre sur pied un plan de relance fondé sur sa consolidation, en s’appuyant sur un éventuel repreneur et ses nouveaux chantiers. Actuellement, Fondeville est notamment à la tâche dans le cadre de la construction de la gare TGV de Montpellier, en partenariat avec l’entreprise Icade Promotion. Créée en 1910, Fondeville est une entreprise familiale comportant près de 600 salariés à Perpignan, Toulouse, Montpellier et Marseille. Elle a été placée en redressement judiciaire en octobre dernier suite à une baisse de 15% de son chiffre d’affaire.