TECHNOLOGIES

Barcelone vise le plus grand supercalculateur européen

Un projet à 1 milliard de milliards d’opérations par seconde

Le « Barcelona Supercomputing Center » © BSC
Le « Barcelona Supercomputing Center » © BSC

La Catalogne vise le leadership européen en matière de nouvelle génération de super-ordinateurs. Le «Barcelona Supercomputing Center» espère accueillir un supercalculateur «exascale», au nom de l’Union européenne.

Le « Barcelona Supercomputing Center » (BSC) annonce sa candidature à l’accueil du plus grand ordinateur européen. A son inauguration en 2017, ce site abritait le gigantesque ordinateur « MareNostrum 4 », le 2e plus puissant du continent et le 13e du monde. Cette capacité de calcul démesurée ayant été dépassée car la technologie évolue rapidement, cette machine figure désormais au 7e rang européen et au 25e rang planétaire. Le nouveau défi du BSC est de remporter le projet EuroHPC, lancé par l’Union européenne (UE) pour implanter sur le continent une structure de supercomputing franchissant le cap de l'exaflop, équivalent à 1018. La phénoménale puissance de calcul de ce supercalculateur dit de classe « exascale » équivaut à 1 milliard de milliards d'opérations par seconde, vitesse supérieure à celle du cerveau humain.


Applications en biomédecine et physique des matériaux

L’arrivée en Europe des super-ordinateurs exascale étant prévue pour 2023, l’UE souhaite implanter deux systèmes « pré-exascale » en 2021. Barcelone postule, afin de parfaire son écosystème informatique et digital. Le monstre technologique visé est particulièrement adapté aux applications liées à la recherche dans les domaines de l’astrophysique, de la biomédecine et de la physique des matériaux. En 2018, le BSC a cartographié pour la NASA les sources de poussière terrestre afin de déterminer leur impact sur le réchauffement global.