SOCIÉTÉ

Le méga club de striptease de la rambla de Barcelone dérange les voisins

1000 m2 et une capacité de 400 places pour le nouveau supermarché de l’effeuillage

Intérieur du club « Dollhouse » de la rambla de Barcelone
Intérieur du club « Dollhouse » de la rambla de Barcelone | ACN

Le voisinage d’un nouveau club de striptease barcelonais, le Dollhouse, situé sur la rambla, redoute les nuisances liées à une fréquentation abondante et à la réputation de leur quartier.

Un nouveau club de striptease de grandes dimensions, situé sur la rambla de Barcelone, crée la polémique. Ce lieu récréatif réservé aux adultes, le Dollhouse,  s’étend sur 1000 m2, au n°17 de l’avenue passante la plus célèbre de la capitale catalane. Il remplace un bar, qui avait lui-même succédé à un sex shop. Ce lieu licencieux, inauguré jeudi 14 février, est le plus grand du genre à Barcelone et figure parmi les plus imposants d’Espagne. Ce véritable supermarché de l’effeuillage érotique dispose d’une capacité d’accueil de 400 personnes. Sa direction, héritant de la licence de peep show de l’ancien bar, qui ne l’utilisait pas, annonce 50 spectacle par soir. Une équipe de 20 danseuses est mobilisée par cette maison, et une amplitude horaire large, de 22 à 6h du matin. Ces prestations induisent une réputation peu enviable pour le quartier, dont une grande partie des habitants exprime son indignation. Ils exigent à la maire, Ada Colau, des mesures concrète afin que les adresses récréatives de ce genre ne pullulent pas.


Business vs réputation du quartier

Les mécontents souhaitent la fermeture du Dollhouse, mais la loi espagnole ne prévoit pas le retrait d’une licence à un établissement en activité. Entre la volonté populaire, la loi et la liberté de moeurs, ce club questionne le quartier de Ciutat Vella. Sa direction, quant à elle, espère en faire une référence de l’érotisme barcelonais, en s’adressant aux clients du territoire et aux touristes.