ECONOMIE

Brico Dépôt plie boutique et Ikea licencie en Espagne

Parallèlement, le vendeur de meubles suédois vise le centre de Barcelone

Botiga Brico Dépôt de Palma de Mallorca ©
Botiga Brico Dépôt de Palma de Mallorca ©
Les difficultés rencontrées par certaines grandes surfaces de vente entraînent, en territoire espagnol, le retrait intégral de Brico Depôt et le licenciement de 5% des effectifs d'Ikea. En Catalogne, Brico Dépôt possède quatre enseignes, contre trois pour Ikea.
Une crise des grandes surfaces se présente en Espagne, où l'enseigne Brico Dépôt annonce son retrait intégral du marché. Le leader des articles et matériaux de bricolage à bas coût, qui dispose de quatre magasins en Catalogne, a fait connaître ce retrait le 21 novembre. Ses 27 enseignes présentes en territoire espagnol fermeront leurs portes dans les mois qui viennent, après avoir affiché un bénéfice net de 2,2 millions d'euros en 2017. Le groupe commercial britannique Kingfisher, propriétaire de Brico Dépôt, souhaite concentrer ses efforts dans les pays européens où il peut devenir leader. Outre l'Espagne, il quittera le Portugal et la Russie.

Barcelone, parmi 30 « villes pilote » Ikea

Parallèlement, à la même date, Ikea a révélé le futur licenciement de 7 500 salariés dans le monde, dans le cadre d'un recul général de la vente traditionnelle. Le géant suédois du meuble en kit devrait licencier 5 % de ses effectifs administratifs au sein des 18 magasins espagnols. En Catalogne, ses enseignes, toutes situées dans la province de Barcelone, sont implantées à Badalona, L'Hospitalet de Llobregat et Sabadell. Dans cette dernière ville, Ikea dispose de son plus grand magasin de France et Espagne mêlées, étalé sur 40 000 m2. Cependant, dans le cadre d'une nouvelle stratégie, la marque au logo jaune et bleu s'installera prochainement au coeur de la capitale catalane. Ce choix, parmi 30 premières villes dans le monde, devrait lui permettre de conquérir de nouveaux clients.