Logo
sol6.4º
Barcelona
sol6.2º
Girona
nuvols6.9º
Perpignan
pluja
Toulouse

Mercredi 23 janvier 2019. 05:19h
publicitat



Vidéo

Le Canigó en VTT par la cheminée, 2018

Newsletter

Vous recevrez très bientôt les infos de La Clau

Nom


e-mail


     

   


Syndication


Actualité


Politique
Le maire de Prades présidera l’Agence nationale du sport

Macron récompense Castex, champion du cumul

Samedi 10.11.2018. 02:00h
Maire de Prades, président de la Communauté de communes du Conflent, conseiller départemental des Pyrénées-Orientales, délégué interministériel aux Jeux olympiques français de 2024, Jean Castex a été choisi pour présider le conseil d’administration de la future Agence française du sport.

Début octobre, le maire de Prades, Jean Castex, était pressenti comme ministre de l'Intérieur. Mais la nomination de Christophe Castañer à ce poste, abandonné par Gérard Collomb, a éliminé les spéculations entourant le chef de file de la droite aux élections départementales de 2015 dans les Pyrénées-Orientales. Jean Castex, ancien secrétaire général adjoint de l’Elysée pendant le mandat de Nicolas Sarkozy, a bénéficié des faveurs d'Emmanuel Macron en devenant délégué aux Jeux Olympiques de Paris 2024 en septembre dernier. Ce rôle interministériel octroie à l'intéressé une appréciable marge de manoeuvre, dans une transversalité propre à garantir la confirmation de ses qualités auprès de l'Etat profond.


Administrer le sport

En guise de nouveau signe de confiance de la sphère d'Emmanuel Macron, Jean Castex reçoit la promesse du titre de président du conseil d'administration de l'«Agence du sport », selon une indiscrétion du 7 novembre. Il pilotera cette organisation qui sera lancée en mars 2019 sous l'autorité de la ministre des Sports, Roxana Maracineanu. Ladite agence soutiendra le sport de haut niveau et sa pratique, en associant l’Etat, les institutions territoriales, les sportifs et les entreprises. Le budget de cet outil d'administration avoisinera 350 millions d’euros.

Le cumul de cinq fonctions

Bien qu'à la fois conseiller départemental, maire de Prades, président de la Communauté de Commune du Conflent, délégué aux J.O. français et bientôt président de l'Agence du Sport, Jean Castex, haut fonctionnaire de métier, semble devoir conserver cet étonnant cumul de fonctions, intégralement financées par la force publique. Cette addition de cinq casquettes échappe encore à la connaissance des médias traditionnels et des organismes scrutateurs d'anomalies en matière d'éthique politique et para-politique.

Jean Castex, maire de Prades © Senat
Jean Castex, maire de Prades © Senat








publicitat

Commentaires

5. Aspres - Perpignan 10.8.2025. 07.15h

@cesc et @Plop Oui, on nous a imposé les Jeux, sans concertation. Des organismes douteux gèrent cela avec de l'argent public, notamment des provinces, qui va financer les infrastructures parisiennes. Quant à Jean Castex, espoir de la politique départementale. Quelle déception !


4. Citoyen 07.11.2024. 18.35h

Que le nouveau monde ressemble à l'ancien. Finalement, les Français ont élu Pinocchio!


3. sergio - Perpignan 07.11.2024. 14.17h

Le pouvoir se fragilise de plus en plus, il faut ressérer les rangs, récompenser les cumulards ou pas sans complexes, c'est fou.Il va devoir abandonner la présidense du club de pétanque de Prades !


2. Plop 08.10.2024. 15.11h

Bien dit, cesc !
Le monde est gouverné par les intérêts privés de quelques-uns depuis 30 ans et c'est bien parti pour durer. Et nos parlementaires l'ont dans le baba.
A quoi ça sert d'élire des représentants du peuple qui ne sont QUE des représentants de l'Etat auprès du peuple ? Un vote civique ce serait de boycotter ces JO.
Du pain et des jeux ! mais à la télé seulement !


1. cesc 09.4.2024. 18.22h

en tant que contribuable et que salarié de la fonction publique hospitalière, je suis dégoûte de la création de cette Agence française du sport avec son budget de 350 millions. surtout quand je vois les difficultés que nous avons pour assurer les soins à la population. ce machin a été créé pour calmer la grogne des sportifs. personnellement, j'assume parfaitement de dire que mes impôts ne doivent pas servir ...
Lire tout le commentaire


5 -10 -20 -Tous
1



Commentaires

Votre commentaire, envoyé avec succès, sera validé très bientôt.
publicitat


Les commentaires liés aux informations publiées par La Clau engagent exclusivement la responsabilité de leurs auteurs et ne sauraient en aucun cas engager la responsabilité de La Clau.
© la-clau.net, 2006-
Blogs | Crédits | Mentions légales | PUBLICITÉ | CONTACT
some rights reserved   generalitat