ENVIRONNEMENT

Manresa verbalisera les habitants qui ne recyclent pas

La ville de l'intérieur de la province de Barcelone souhaite dépasser les recommandations européennes

Conteneurs de déchets ©  Francis Lenn
Conteneurs de déchets © Francis Lenn
Dès 2019 à Manresa, en Catalogne centrale, les habitants seront taxés différemment selon leur implication dans le recyclage. Les plus fainéants recevront des pénalités.
La ville de Manresa, en Catalogne centrale, prépare un décret innovant en matière de valorisation des déchets ménagers. Ce texte, à approuver en conseil municipal au premier trimestre 2019, fixe un barème de taxes, selon le degré de recyclage effectué par les habitants, dont les moins impliqués seront passibles d'amendes. Ce futur dispositif doit encourager les foyers à trier à la source, afin que le circuit de traitement soit plus efficace. Il dépassera les recommandations européennes en la matière, en sollicitant certaines technologies d'un nouveau genre. Le conseiller municipal en charge de la Qualité urbaine, Jordi Serracanta, évoque notamment l'installation de capteurs dans des sacs-poubelle spécifiques, et des puces électroniques permettant d'ouvrir chaque type de de conteneurs.

Manresa, ville de 75 000 habitants, située dans l'intérieur de la province de Barcelone, souhaite également honorer les objectifs du Pacte de Maires pour le Climat et l'Energie. Ce groupement international, dont elle est adhérente, espère réduire les émissions de C02 de 40 % d'ici 2030.