Logo
nuvols_parcials14º
Barcelona
nuvols_parcials15.3º
Girona
nuvols9.2º
Perpignan
nuvols
Toulouse

Mardi 20 novembre 2018. 13:49h
publicitat



Vidéo

Pains, «Revolution», Mediator Perpignan, 18 octobre 2018

Newsletter

Vous recevrez très bientôt les infos de La Clau

Nom


e-mail


     

   


Syndication


Actualité


Politique
Le maire est sifflé pendant les grands événements rugbystiques

Perpignan: Jean-Marc Pujol, un désamour à XV et à XIII

Vendredi 31.8.2018. 03:00h
Le maire de Perpignan, Jean-Marc Pujol, subit les sifflets du peuple amateur de rugby : avec l'USAP en rugby à XV, comme avec les Dragons Catalans, en Rugby à XIII. Le Premier magistrat vit un désamour public.

La relation entre sport et politique a largement inspiré, dès le lendemain de la Première guerre mondiale. L'utilisation du sport comme élément diplomatique et vitrine du dynamisme de l'Allemagne, de la France ou de l'URSS, est un classique. Mais à l'échelle régionale et municipale, le reflet du politique dans le sport est négligé par les universitaires. Si l'ancien joueur de rugby Didier Codorniou est maire de la commune audoise de Gruissan depuis 2001 après avoir transformé les supporters en électeurs, le maire de Perpignan, Jean-Marc Pujol, est défié par l'ovalie. Il a reçu cette année les revers des supporters, d'abord le 8 mai. Une foule de 25 000 fans de l'USAP était rassemblée aux pieds du Castillet, soit près de 25 % des habitants de la ville. Alors que le club quittait le purgatoire pour rejoindre son légitime prestige, des sifflets appuyés ont été réservés au maire, conspué par la furia catalane. A l'identique, le retour au pays des Dragons Catalans, vainqueurs de la Cup, lundi 27 août, au même pied du même castillet, a inspiré les mêmes manifestations spontanées. J.M. Pujol a inspiré les longs sifflets du peuple en liesse, fier des résultats de son club dans une ville qui souffre. Trois jours auparavant, le maire était à Brive-la-Gaillarde aux côtés de Valérie Pécresse pour la rentrée politique du mouvement « Libres ! », qui veut changer le terrain par le haut. En bas, en Roussillon, la foule s'est sentie libre de siffler, visible consciente que le maire avait la tête ailleurs, loin des inquiétudes territoriales.

Jean-Marc Pujol, maire de Perpignan © GMPV
Jean-Marc Pujol, maire de Perpignan © GMPV








publicitat

Commentaires

4. Albera 08.9.2023. 09.21h

Quand on voit l'état pitoyable d'Aimé Giral, on, comprend vite. La pelouse n'a pas été refaite depuis 15 ans, la sono est restée pendant des années inaudibles sans parler des sanitaires indignes, des voitures qui sont cassées pendant les matchs Pour le premier match de la coupe du monde des moins de 20 ans fin juin, le stade n'avait pas été nettoyé depuis la 1:2 finale de Pro 2, fin avril. Pujol et avant lui Alduy se foutent d...
Lire tout le commentaire


3. Momo - perpignan 11.7.2023. 00.04h

Ce maire est nul, son équipe mauvaise en ville, à saint jacques. On s'ennuie dans cette ville morte alors il est en effet temps de lui dire


2. Pierrot 11.7.2023. 00.04h

Le Maire-Absent de Perpignan a en effet pu voir et entendre le mécontentement des habitants. Ses courtisans ne suffisent plus à cacher la grogne de ses administrés. Saleté, insécurité, commerces en berne à cause d'une politique absurde.... Ca sent la fin!


1. baladra - NEFIACH 08.1.2026. 15.05h

cet homme d'un autre temps heritier d'une autre dynastie devrait prendre conscience qu'il n'a plus sa place a la tete d'une ville comme perpignan !!!


5 -10 -20 -Tous
1



Commentaires

Votre commentaire, envoyé avec succès, sera validé très bientôt.
publicitat


Les commentaires liés aux informations publiées par La Clau engagent exclusivement la responsabilité de leurs auteurs et ne sauraient en aucun cas engager la responsabilité de La Clau.
© la-clau.net, 2006-
Blogs | Crédits | Mentions légales | PUBLICITÉ | CONTACT
some rights reserved   generalitat