Logo
nuvols_parcials21º
Barcelona
nuvols18.8º
Girona
nuvols18.6º
Perpignan
nuvols_parcials20º
Toulouse

Mercredi 17 octobre 2018. 19:27h
publicitat



Vidéo

Teaser Start'Université de Perpignan 18

Newsletter

Vous recevrez très bientôt les infos de La Clau

Nom


e-mail


     

   


Syndication


Actualité


Loisirs
Les photojournalistes Carles B. Gorbs et Dolors Gibert exposent dès le 30 août

Les photos que Visa pour l'Image ne veut pas montrer

Samedi 25.8.2018. 03:00h
A Perpignan, une exposition montre des violences policières en Espagne, un thème que le festival Visa pour l'Image a refusé d'aborder.

Pour la première fois, Perpignan accueille un thème d'exposition refusé par le festival Visa pour l'Image, en réponse au refus stratégique de sa direction. Cette réalisation concerne les événements de 2017 en Catalogne du Sud, dans le contexte de la victoire démocratique de l'indépendantisme et de l'ostensible répression policière espagnole. Malgré le témoignage de milliers de clichés à cet égard, Visa pour l'Image souligne une ligne politiquement correcte, sur un budget de 1,5 million d’euros abondé par l'Etat à hauteur de 100.000 euros, pour 400.000 euros abondés par la mairie de Perpignan, qui rémunère 100 emplois saisonniers, tandis que le Roussillon profite de retombées directes de 4 millions d'euros.

Deux photojournalistes ignorés par le festival officiel

Pour répondre à l'indignation sélective du festival officiel est organisé l'événement « VASI pour l’Image », rétrospective inspirée par l’autodétermination catalane. Cette série photographique rappelle les actions policières contre les électeurs sud-catalans, le 1er octobre 2017, ainsi que la « résistance pacifique » et la « lutte pour la préservation des libertés fondamentales qui se confond avec celle pour la démocratie », décrit le parti Oui au Pays Catalan, instigateur de cette exposition. Intitulée « La revolta de les urnes », réalisée par les photo-journalistes Carles B. Gorbs et Dolors Gibert, cette contre-exposition est attendue du jeudi 30 août au samedi 8 septembre au Salon Mailly, situé dans la rue du même nom. Il aurait été risqué pour Visa pour l'Image de relayer des preuves graphiques des faits de Catalogne car le festival s'expose aussi à la Grande Halle de la Villette, à Paris, les 15 et 16 septembre.

Barcelone, 1er octobre 2017 © « la revolta de les urnes »
Barcelone, 1er octobre 2017 © « la revolta de les urnes »
Ville d'Igualada, région de l'Anoia, Catalogne du Sud, 1er octobre 2017 © « la revolta de les urnes »
Ville d'Igualada, région de l'Anoia, Catalogne du Sud, 1er octobre 2017 © « la revolta de les urnes »







publicitat

Commentaires

5. Sergio - Perpignan 08.2.2024. 12.48h

Commentaire de Jean-Pierre très intéressant pour un néophyte qui essaie de se faire une opinion.Quant à Visa pour l'Image (le sujet) n'oublions pas qu'il s'agit d'une exposition internationale haut de gamme, pas facile à gérer.LES journaux télévisés et les chats écrasés!!!!!!!


4. Jean Pierre 11.7.2023. 00.04h

Bonjour Ludi, renseigne-toi un peu mieux. Soit disons que les images sont un épilogue du refus de plier devant la plus grande des violences qui est la loi (pour le bien de tous ou presque), mais avant et après. Avant avec tout les refus de dialogue, les refus d'accepter l'idée de nation votée par le parlement espagnol et rejetées grâce au lobbying de Rajoy qui n'était pas encore 1er ministre et surfait sur la vague anti catalaniste très (par...
Lire tout le commentaire


3. Ludi 08.1.2026. 14.40h

Ces clichés ne devraient pas être exposés sans explication et, en aucune manière, sur la base de la propagande indépendantiste catalane. Que monttre ces images : des policiers faisant face à des manifestants faisant obstacle à l'exécution de la résolution d'un juge. Ceux qui se sont donné la peine de voir les films, se rendront compte que toutes ces "images de violence" étaient recherchées et provoqu&eac...
Lire tout le commentaire


2. aline - joncet 09.10.2025. 20.13h

Merci La Clau de relayer cette information essentielle: l'événement Vasi pour l'image mérite d'être suivi et tous les Catalans pourraient faire comme moi: aller à Vasi et ne plus aller à Visa, comme je le fais depuis quelques années maintenant. Le parisianisme à Perpignan, ça suffit. Le refus de montrer les photos des événements de Catalogne montre bien que pour les organisateurs, nous ne sommes que de beaux bâtime...
Lire tout le commentaire


1. Pieri - Marseille 10.8.2025. 14.21h

Ce festival a grandi en entretenant une sorte d’imposture. Non, JF Leroy n’en est pas à l’origine et nombre de journalistes le savent. Mais, animations et soirées sont présentées par des journalistes parisiens très bien rémunérés de Franceinfo pour n’en citer qu’un exemple et par ailleurs partenaire financier et éditorial du Visa pour l’image. Et Visa s’est implanté à Barcelon...
Lire tout le commentaire


5 -10 -20 -Tous
1



Commentaires

Votre commentaire, envoyé avec succès, sera validé très bientôt.
publicitat


Les commentaires liés aux informations publiées par La Clau engagent exclusivement la responsabilité de leurs auteurs et ne sauraient en aucun cas engager la responsabilité de La Clau.
© la-clau.net, 2006-
Blogs | Crédits | Mentions légales | PUBLICITÉ | CONTACT
some rights reserved   generalitat