CULTURE

Le festival du cirque de Girona, encore plus grand en 2019

Un salon du cirque s'adressera aux programmateurs professionnels mondiaux

Cirque National de Pyongyang © Naenara
Cirque National de Pyongyang © Naenara
La ville de Girona s'érige en capitale sud-européenne des arts du cirque, en augmentant l'envergure de son festival international dédié. En février 2019, ce grand forum de 24 spectacles recevra le Cirque National de Pyongyang et sera augmenté d'un salon professionnel.
La prochaine édition du festival du Cirque de Girona, attendue du 14 au 19 février 2019, a été présentée par ses organisateurs mardi 3 juillet. Ce grand rendez-vous international programmera 24 événements, contre 22 en 2017, pour 34.200 billets mis en vente. Son grand chapiteau restera installé sur le site habituel, le Champ de Mars du parc de platanes de la ville, La Devesa, situé à l'entrée Nord. Quelques 80 artistes en provenance de 12 pays proposeront au public des spectacles jamais vus en Europe, afin de confirmer ce festival, créé en 2012 à Figueres, parmi les plus importants du monde. L'affiche comportera le Grand Cirque de Russie Rosgoscyrk et le Cirque National de Pyongyang, en Corée du Nord, accompagné de son trapéziste de légende Kil Hye Song.

Pour la première fois, en 2019, ce Festival International du Cirque Elefant d'Or s'adjoindra un Circus World Market adressé aux programmateurs de spectacles. Cette vitrine de l'actualité et de l'offre circassienne planétaire sera « unique du monde » selon Genís Matabosch, directeur du festival. Cette prochaine édition se déroulera sur 8400 m2, soit 3000 de plus que 2018, sur une journée supplémentaire.