SOCIÉTÉ

Le Catalan François Molins promu procureur général près la Cour de cassation

Le natif de Banyuls dels Aspres a été popularisé par la télévision suite aux attentats islamistes

François Molins © Ecole nationale de la magistrature
François Molins © Ecole nationale de la magistrature
A 64 ans, le procureur de Paris François Molins, né à Banyuls dels Aspres, est promis à devenir procureur général près la Cour de cassation, c'est à dire d’éclairer en droit la plus haute formation de l’ordre judiciaire français.
Le procureur de Paris, François Molins, est en passe d'être promu au poste de procureur général près la Cour de cassation. Figure catalane de l'antiterrorisme, enfant de la commune de Banyuls dels Aspres, a été proposé vers cette fonction par la garde des Sceaux, Nicole Belloubet, ce vendredi 29 juin. Il aura la charge d’éclairer en droit et en opportunité les juges de la plus haute formation de l’ordre judiciaire français. Popularisé par la télévision dans l'émotion consécutive des attentats islamistes en France, par Mohamed Merah à Toulouse en 2012, le 13 novembre 2015 à Paris puis le 14 juillet 2016 à Nice, François Molins doit encore franchir une étape. Il sera prochainement auditionné par le Conseil supérieur de la magistrature, qui livrera un avis sur le choix du ministère, sans cependant pouvoir s'y opposer.

Un cabinet ministériel sous Nicolas Sarkozy

Le natif du Pays Catalan occupe depuis le 22 novembre 2011 la fonction de procureur de Paris, rôle dans lequel il a démontré des qualités de décryptage compréhensible par tous lors de ses mises au point sur les enquêtes post-attentats. François Molins, né à 1953, a été élève de l'École nationale de la magistrature de 1976 à 1979, avant de devenir substitut du procureur de la République de Carcassonne, puis procureur de la République de Montbrison et de Villefranche-sur-Saône ou encore substitut du procureur général près la Cour d'appel de Bastia puis de Lyon. De 2009 a 2010, il a été directeur de cabinet du ministre de la Justice Michèle Alliot-Marie lors du septennat du Président de la République Nicolas Sarkozy.