Logo
sol6.4º
Barcelona
sol6.2º
Girona
nuvols6.9º
Perpignan
pluja
Toulouse

Mercredi 23 janvier 2019. 05:22h
publicitat



Vidéo

Le Canigó en VTT par la cheminée, 2018

Newsletter

Vous recevrez très bientôt les infos de La Clau

Nom


e-mail


     

   


Syndication


Actualité


Loisirs
30e édition du festival de photojournalisme du 1er au 16 septembre à Perpignan

Colombie, Irlande et agriculture ravageuse à Visa pour l'Image 2018

Samedi 19.5.2018. 02:00h
La Colombie, l'Irlande et l'indutrie agro-alimentaire ravageuse figurent parmi les thèmes de la trentième édition du festival Visa pour l'Image, attendue du 1et au 16 septembre à Perpignan. Depuis 1989, un total de 840 expositions a été présenté par le grand forum mondial du photojournalisme.

Le festival Visa pour l'Image célébrera cette année sa trentième édition depuis son lancement en 1989 sous le dernier mandat de Paul Alduy, alors maire de Perpignan. Du 1er au 16 septembre, avec entrée libre, la capitale du Pays Catalan accueillera une sélection de sujets photojournalistiques venus du monde entier. Parmi la trentaine d'expositions choisies, l'Américain George Steinmetz présentera « Big Food », effroyable évocation de l’agriculture à grande échelle et révélation du pire de la production de nos aliments. Dans « Bobby Sands - Belfast, mai 1981 », le Français Yan Morvan décrira le parcours de ce militant de l'organisation Armée républicaine irlandaise (IRA) provisoire, qui luttait contre la présence britannique en Irlande du Nord, décédé en 1981 des suites de la grève de la faim qu’il avait entamée en prison pour défendre son statut de prisonnier politique. La série photographique « Colombie : (Re)Naître, de l'Espagnole Catalina Martin-Chico, évoquera la vie après le dépôt des armes par les FARC, après plus de 50 années de guérilla. La Colombie réapprenant la paix et les femmes des groupes rebelles marxistes retrouvant le droit d'enfanter, sont au centre de ce reportage.

Tenaces depuis 1989

Visa pour l'image, qui a reçu 200.000 visiteurs en 2017, a réalisé 840 exposition depuis sa première édition. Son directeur depuis l'origine, Jean-François Leroy, affirme dans l'éditorial de la prochaine édition, publié le 17 mai : « l'idée de départ (...) n’a pas changé. Faire redécouvrir des photographes un peu oubliés, confirmer des talents, et permettre à des jeunes photographes de se faire connaître (...) Pas changé ? Pour certains, c’est un reproche. Pour nous, c’est une ligne de conduite ». Nonobstant cette probité, les images des violences policières observées en Catalogne du Sud le 1er octobre 2017, lors du référendum interdit par le gouvernement espagnol, n'obtiennent pas de visa pour Perpignan.

Site du festival : www.visapourlimage.com

Exposition « Big food », George Steinmetz, Visa pour l'Image 2018 © George Steinmetz / Cosmos
Exposition « Big food », George Steinmetz, Visa pour l'Image 2018 © George Steinmetz / Cosmos








publicitat

Commentaires


Aucun commentaire sur cet article



Commentaires

Votre commentaire, envoyé avec succès, sera validé très bientôt.
publicitat


Les commentaires liés aux informations publiées par La Clau engagent exclusivement la responsabilité de leurs auteurs et ne sauraient en aucun cas engager la responsabilité de La Clau.
© la-clau.net, 2006-
Blogs | Crédits | Mentions légales | PUBLICITÉ | CONTACT
some rights reserved   generalitat