ENVIRONNEMENT

L'ours en quête de femelles arrive en Capcir

Bilan 2017 de la présence de l'ours dans les Pyrénées françaises

Ours brun des Pyrénées © ONF
Ours brun des Pyrénées © ONF
Parmi 43 ours détectés en 2017 dans les Pyrénées françaises, un seul l'a été en Pays Catalan, précisément à Fontrabiouse. Cette présence témoigne d'un déplacement de jeunes mâles à la recherche de femelles.
Le bilan 2017 de la présence de l'ours dans les Pyrénées sous administration française fait état de 43 spécimens, dont 7 oursons, contre une population totale de 41 en 2016. Ce document a été dévoilé samedi 12 mai par le réseau Ours Brun, selon les observations effectuées par la Direction régionale de l'environnement, de l'aménagement et du logement (DREAL) de la région « Occitanie », sous l'égide du ministère de la Transition écologique et Solidaire et du ministère de la Cohésion des territoires. Les 43 mâles et femelles identifiés l'année dernière évoluaient dans la partie Est du massif, contre seulement 2 dans la partie Ouest.

Le Capcir, nouvelle zone d'observation

Un animal photographié par un appareil automatique dans la commune de Fontrabiouse, le 14 août, signale l'ours en Pays Catalan, mai aussi sa discrétion. Cette détection dans la région du Capcir grâce à deux naturalistes de l'Office National des Forêts (ONF) a justifié la mise en place d'une zone d'observation sur la commune voisine de Formiguères. Un suivi systématique doit permettre de détecter la présence d'un ou plusieurs ours, ou d'indices de présence. Globalement, cette localisation souligne un retour du plantigrade dans les Pyrénées catalanes, moins fréquentées que les départements de l'Ariège ou de la Haute-Garonne. Le bilan du réseau Ours Brun précise que les jeunes mâles, âgés de 2 à 4 ans, se déplacent afin de trouver des femelles, notamment vers les Pyrénées-Orientales. Jusqu'à 2017, la plus récente identification d'un ours dans ce territoire datait de 2010.

Rapport annuel 2017 « Suivi de l'ours brun dans les Pyrénées françaises ».