Logo
sol25º
Barcelona
sol27.1º
Girona
sol26.4º
Perpignan
nuvols20º
Toulouse

Jeudi 21 juin 2018. 10:32h
publicitat



Vidéo

Exercice crash d'Avion, Perpignan, avril 2018

Newsletter

Vous recevrez très bientôt les infos de La Clau

Nom


e-mail


     

   


Syndication


Actualité


Société
Le drame routier, d'abord sur les routes départementales

Hausse de 36% du nombre de morts sur la route en 2017 en Pays Catalan

Samedi 24.3.2018. 05:00h
L'année dernière a plus meurtrière que les autres dans les Pyrénées-Orientales, soit 36% de progression par rapport à l'année précédente. L'alcool et la drogue sont en cause dans 42% des cas, la vitesse dans 16% des cas.

Les statistiques de la sécurité routière pour 2017 en Pays Catalan ont été dévoilées le 21 mars par la préfecture des Pyrénées-Orientales,au Pôle Santé Travail de Perpignan. Ces chiffres signalent une année marquée par une augmentation de la mortalité sur les routes, soit 32 morts auxquels s’ajoutent les 6 victimes de l’accident d'autocar scolaire survenu à Millas le 14 décembre. Ces 38 décès sont à comparer aux 28 identifiés en 2016. Le 22 mars, les services de l'Etat à Perpignan relevaient par communiqué un « net relâchement des comportements » et estiment la situation « inacceptable, alors que le nombre de tués sur les routes diminue dans le même temps sur l’espace métropolitain ».

Les routes départementales tuent davantage

Entre 2016 et 2017, le nombre d'accidents routiers, au sens général, a augmenté de 7% sur le territoire, particulièrement sur les routes départementales. Ce réseau de 2153 km est le plus long et le plus fréquenté du Pays Catalan. La préfecture des Pyrénées-Orientales observe une forte hausse de la mortalité dans la large tranche d’âge 8-35 ans, soit 21 disparus, hors accident de Millas. La recrudescence est également « élevée chez les séniors », soit 7 décès l'année dernière. En matière de causes, 42% des accidents mortels sont liées à la consommation d’alcool et de stupéfiants, 19% à la perte de contrôle des véhicules et 16% à la vitesse. En 2017, la gendarmerie a relevé 72 736 infractions en Pays Catalan, dont 37 823 pour la vitesse.

© Préfecture des Pyrénées-Orientales
© Préfecture des Pyrénées-Orientales








publicitat

Commentaires

2. bob le blanc - Saleilles 09.10.2023. 12.11h

Si je suis d'accord avec toi Sergio, j'ajouterais que les statistiques qui nous sont données sont manipulés pour nous imposer le 80 avant de nous parler du 70 qui est déjà dans les tuyaux. Comme dans tous les domaines les pouvoirs publics nous imposent leurs lois. Qu'on ne s'y trompes pas, les élus dans ces cas de manipulations ne sont pas les seuls responsables. Ce sont des "marionnettes" manipulées pas les hauts fonctionnaires de BERCY et d'a...
Lire tout le commentaire


1. Sergio - Perpignan 08.1.2024. 09.23h

En excluant les 6 victimes de Millas,hors sujet, nous sommes à 14 % d'augmentation !!! Donc 42 % dus à l'alcool et aux stupéfiants et 16 % à la vitesse.Moralité la répression devrait s'opérer sur les risques les plus importants cqfd mais il est vrai que les PV de vitesse rapportent beaucoup !


5 -10 -20 -Tous
1



Commentaires

Votre commentaire, envoyé avec succès, sera validé très bientôt.
publicitat


Les commentaires liés aux informations publiées par La Clau engagent exclusivement la responsabilité de leurs auteurs et ne sauraient en aucun cas engager la responsabilité de La Clau.
© la-clau.net, 2006-
Blogs | Crédits | Mentions légales | PUBLICITÉ | CONTACT
some rights reserved   generalitat