Logo
sol
Barcelona
nuvols_parcials9.3º
Girona
sol3.8º
Perpignan
sol
Toulouse

Mercredi 12 décembre 2018. 00:50h
publicitat



Vidéo

Le Canigó en VTT par la cheminée, 2018

Newsletter

Vous recevrez très bientôt les infos de La Clau

Nom


e-mail


     

   


Syndication


Actualité


Environnement
Le projet EFGL, mené par l'Etat, coûtera 60,5 millions d'euros

Des éoliennes au large de Leucate-Le Barcarès en 2019

Mercredi 3.5.2017. 15:08h
L'un des tout premiers parcs éoliens offshore de France verra le jour au large du Pays Catalan et du Languedoc, entre Le Barcarès et Leucate. Dans un premier temps, quatre éoliennes offshore y seront installées.

Un important projet éolien se profile au large de Leucate et du Barcarès, entre Languedoc et Pays Catalan. Cette réalisation, comportant quatre aérogénérateurs flottants, a été validée le 3 novembre 2016 par le ministère de l'Ecologie. Attendue pour 2019, elle fait partie du Programme des investissements d'avenir (ex-Grand emprunt), sous couvert de la loi sur la transition énergétique, qui prévoit 100 mégawatts d'énergie marine en France d'ici 2023. Ce site, baptisé « Les éoliennes flottantes du golfe du Lion » (EFGL), coûtera 60,5 millions d'euros. Il sera placé sous observation technique et commerciale pendant deux ans avant de devenir une véritable ferme de production, grâce à la multiplication de ses éoliennes, pour une première période d'exploitation jusqu'en 2040.

Du matériel français, portugais et américain

Le projet EFGL mise sur la robustesse et l'efficacité du matériel «WindFloat», à l'essai depuis 2011 au large du Portugal. Ses éoliennes, fabriquées par l'entreprise américaine General Electric, recevront des flotteurs construits par le Français Eiffage Métal. Développé par l'opérateur public français Engie (anciennement GDF Suez), la Caisse des Dépôts et Consignations et l'opérateur Energias de Portugal (EDP), ce parc flottant pilote fournira une puissance de 6 mégawatts par éolienne.

Le Barcarès et Saint-Cyprien suivront ?

Le mouvement Oui au Pays Catalan, engagé dans les projets territoriaux pensés par et pour les Pyrénées-Orientales, défend l'idée d'un parc éolien flottant au large du Barcarès. Dans un communiqué du 26 avril, cette force politique émergente défend un « plan énergétique durable » fondé sur un « gisement énergétique (...) colossal ». Ce potentiel donnerait lieu à des « éoliennes en haute mer, entre Le Barcarès et Saint-Cyprien ». Oui au Pays Catalan conditionne cette ambition à l'initiative des élus, qui « négligent les appels à projets européens, nationaux et régionaux », mais estime que ce « gâchis » n’est « pas une fatalité ».

© Sif Group
© Sif Group








publicitat

Commentaires


Aucun commentaire sur cet article



Commentaires

Votre commentaire, envoyé avec succès, sera validé très bientôt.
publicitat


Les commentaires liés aux informations publiées par La Clau engagent exclusivement la responsabilité de leurs auteurs et ne sauraient en aucun cas engager la responsabilité de La Clau.
© la-clau.net, 2006-
Blogs | Crédits | Mentions légales | PUBLICITÉ | CONTACT
some rights reserved   generalitat