ECONOMIE

L'avenir économique de Girona, pire que les chiffres officiels

Chambre de commerce de Girona, 2008
Chambre de commerce de Girona, 2008
L'organisation patronale "Federació d'Organitzacions Empresarials de Girona" a remis hier mardi 21 octobre un rapport très alarmant sur l'économie de la région de Girone au deuxième trimestre 2008, augurant d'un futur économique encore pire. Selon ce rapport, et dans un contexte de grave crise économique, les prévisions sont plus préoccupantes que les analyses officielles. Ainsi sont pointés du doigt une faible productivité, une chute du secteur du bâtiment, peu de création d'entreprises et un taux de chômage inquiétant. Un des auteurs du rapport, Modest Fluvià, a prévu une année 2009 noire, avec un possible rebond au mieux en 2010. Tous les secteurs sont touchés, même celui du tourisme, la seule exception positive étant l'aéroport de Girona-Costa Brava, toujours en développement. Face à cette situation, les entrepreneurs demandent davantage de flexibilité dans le but d'améliorer la productivité, allant même jusqu'à réclamer une indexation des hausses de salaire sur la productivité. Un autre problème soulevé est la crise de confiance du secteur bancaire, qui handicape comme partout en Europe les trésoreries des entreprises.