SPORT

Le président de l'USAP, frappé d'amnésie sur son accident de manège

F. Rivière ne se souvient pas de la journée du 18 décembre à Narbonne

François Rivière, Président de l'USAP © Laurent Dumont
François Rivière, Président de l'USAP © Laurent Dumont
Il y a deux mois, le Président de l'USAP, François Rivière, était victime d'un accident de manège. Il avoue ne se souvenir de rien, et évitera ainsi de se ressasser la terrible scène survenue à Narbonne.
Le président de l'USAP, François Rivière, a effectué un passage rapide au sein du club, jeudi 18 février. Ce bref retour est intervenu deux mois après le terrible accident de manège qui qui l'a plongé dans le coma. Mais cet épisode survenu le 18 décembre à Narbonne n'a étrangement laissé aucune trace dans la mémoire de l'homme d'affaires, qui a témoigné en ce sens sur la station France Bleu Roussillon, vendredi 19 février; François Rivière ne se rappelle pas les circonstances de ce grave accident, pas plus que la journée en question, lors de laquelle se sont déroulées les obsèques de sa mère.

Pas de nuits cauchemardesques

Le Président, qui n'a retrouvé ses esprits qu'une fois admis à l'hôpital, a été rassuré par ses médecins. Son amnésie sélective devrait lui éviter de cauchemarder, tandis qu'aucun dommage cognitif ne semble l'affecter. Dans l'immédiat, François Rivière a besoin de prolonger sa convalescence et envisage de recentrer ses activités en Pays Catalan, pour l'USAP, tout en délaissant certaines de ses activités à Paris.