Logo
nuvols_parcials25º
Barcelona
nuvols_parcials23.1º
Girona
nuvols26.0º
Perpignan
sol19º
Toulouse

Mardi 17 juillet 2018. 02:03h
publicitat



Vidéo

Exercice crash d'Avion, Perpignan, avril 2018

Newsletter

Vous recevrez très bientôt les infos de La Clau

Nom


e-mail


     

   


Syndication


Actualité


Economie
Des travaux d'agrandissement offrent 1647 m2 de surface supplémentaire

L'abattoir de Figueres pourra abattre 415 porcs par jour

Lundi 8.2.2016. 18:00h
L'abattoir de la région de l'Alt Empordà, autour de Figueres, augmente sa surface pour accroître sa compétitivité. Sa nouvelle salle de «dépeçage porcin à chaud» pourra traiter 415 têtes par jour.

L'abattoir de la région de Figueres a inauguré le 5 février sa deuxième tranche, à l'issue d'une importante phase de travaux entamé l'été 2015. Cet équipement accessible aux éleveurs du secteur de l'Alt Empordà dispose désormais d'une nouvelle salle d'abattage réservée aux bovins et aux ovins. L'avantage concurrenciel du site est une nouvelle salle de dépeçage porcin à chaud, qui doit assurer une compétitivité accrue, car cette méthode n'existait pas dans la province de Girona. Ce lieu modernisé, situé dans le secteur de Can Vidal, pourra abattre 415 porcs par jour dès les prochaines semaines. Une salle de préparation de produits porcins, les «embotits», complète un nouveau dispositif de 4466 m2, après l'ajout de 1647 m2 supplémentaires. L'abattoir de l'alt Empordà fait l'objet d'une délégation municipale confiée à la société Carns Figueres. Son agrandissement, sur un budget de 2 millions d'euros, doit permettre la création de 100 emplois directes et induits.

Plus au sud, 11.000 porcs par jour

A 40 km au Sud de Figueres, à Riudellots de la Selva, l'abattoir géré par la société Frigoríficos Costa Brava abat 11.000 porcs par jour. Ce site de production de viande à grande échelle prévoit de porter sa surface globale à  35.000 m2. Ses locaux actuels ont permis en 2014 l'abattage de 11.000 bêtes, pour 225 tonnes de viande, ce qui constitue le deuxième record européen en la matière.

© Groupement de Charcutiers et Artisans charcutiers de la région de Girona
© Groupement de Charcutiers et Artisans charcutiers de la région de Girona








publicitat

Commentaires

2. ANTIGOGO66 08.2.2016. 18.00h

excellent le porc faudrait le mettre sur le drapeau !!


1. hérisson 08.2.2016. 18.00h

Finalement, nos éleveurs ne pourront pas vendre leurs porcs ou alors à des prix bas, que feront-ils ? Bon à côté de chez nous, pour faire simple, si c'est pour livrer la prison de Perpignan ... il semblerait que nous n'arrivions pas à nous débarrasser de certains prisonniers qui posent problème, peu-être qu'en changeant les menus c'est eux qui demanderont leurs mutations !!!! trop rigolo


5 -10 -20 -Tous
1



Commentaires

Votre commentaire, envoyé avec succès, sera validé très bientôt.
publicitat


Les commentaires liés aux informations publiées par La Clau engagent exclusivement la responsabilité de leurs auteurs et ne sauraient en aucun cas engager la responsabilité de La Clau.
© la-clau.net, 2006-
Blogs | Crédits | Mentions légales | PUBLICITÉ | CONTACT
some rights reserved   generalitat