ECONOMIE

Cerbère gardera le centre de réeducation Bouffard-Vercelli

Centre Bouffard-Vercelli, Cerbère, Pays Catalan
Centre Bouffard-Vercelli, Cerbère, Pays Catalan
Le centre de rééducation et de réadaptation fonctionnelle Bouffard-Vercelli de Cerbère, menacé de déménagement à Perpignan, sera maintenu sur site, selon l’annonce faite hier soir à son personnel par le Directeur de l’Agence Régionale de l’Hospitalisation Alain Corvez. Le projet de délocalisation de ce centre, spécialisé en post-réanimation avec assistance respiratoire, en plaine du Roussillon, dans le but d’unifier le pôle sanitaire du Pays Catalan, est, pour l’instant, abandonné, les 172 lits de l’établissement et ses 250 emplois sont maintenus. Depuis 2006, la défense de ce centre a concerné les populations, les maires de la Côte Vermeille, les Conseils Général et Régional et la députée Jacqueline Irlès. Le président Sarkozy a été interpellé en janvier 2008 et une pétition aurait recueilli 8000 signatures. Créé en 1976 à l’initiative du docteur Marc Bouffard-Vercelli, ce centre de référence constitue un gisement d’emplois majeur pour son secteur et spécifiquement pour la ville de Cerbère, en proie aux incertitudes concernant sa gare internationale, prochainement marginalisée au profit de l’ouverture, en ligne droite, de la liaison à Grande Vitesse Perpignan-Figueres.