Logo
nuvols_parcials25º
Barcelona
nuvols_parcials23.1º
Girona
nuvols26.0º
Perpignan
sol19º
Toulouse

Mardi 17 juillet 2018. 02:05h
publicitat



Vidéo

Exercice crash d'Avion, Perpignan, avril 2018

Newsletter

Vous recevrez très bientôt les infos de La Clau

Nom


e-mail


     

   


Syndication


Actualité


Politique
Le successeur d'Artur Mas conduira les stratégies vers l'indépendance

Le Président catalan Carles Puigdemont annonce un «nouveau pays»

Dimanche 10.1.2016. 18:00h
Le nouveau président du gouvernement catalan, Carles Puigdemont, s'est prêté ce dimanche au débat d'investiture au Parlement catalan : un discours de «pré-indépendance» ambitieux, à la fois économique et social, selon un nouveau style.

Les événements politiques de Barcelone ont donné lieu ce dimanche au débat d'investiture du nouveau Président du gouvernement catalan, Carles Puigdemont. Le maire de Girona, âgé de 53 ans, a été choisi samedi 9 janvier par le Président Artur Mas pour débloquer une situation qui paraissait inextricable. C. Puigdemont, président de l'Association des Villes pour l'Indépendance dont fait partie la sienne, Girona, a abordé son discours en insistant sur la protection sociale nécessaire aux Sud-catalans. Il a soutenu le projet d'Etat catalan associé à cette exigence. Le nouveau leader a défendu le soutien au milieu associatif consacré aux solidarités, au handicap et aux réfugiés. Son intervention a contenu les éléments moteurs d'une prise d'indépendance, préfigurée le 9 novembre par une résolution visant à «créer un Etat catalan sous forme de république». Ce texte a été réprouvé par la Cour constitutionnelle espagnole.

Un «nouveau pays» pour les entrepreneurs

Centriste lié au centre-gauche, Carles Puigdemont a déroulé une stratégie économique fondée sur les PME et les auto-entrepreneurs, qui pourront, selon son affirmation, s'épanouir dans un «nouveau pays. Précis et ordonné, il a révélé sa formation de journaliste par une clarté rare. Il a mis l'accent sur la «puissance internationale» de la Catalogne liée à la recherche et aux clusters d'entreprises. Très technicien, Carles Puigdemont a souligné l'importance des modèles touristiques et les marchés émetteurs.

«Banque publique et douanes de Catalogne»,

Dans un ton proche de ses auditeurs, le nouveau président a annoncé la constitution de quelques-uns des outils de l'indépendance de la Catalogne : une «banque publique de Catalogne», un «conseil fiscal de Catalogne», une «douane de Catalogne» ou encore une «agence de la propriété immobilière de Catalogne». La «démocratie électronique» et l'«administration moderne» ont jalonné ce discours dans lequel ont également pris part la modernisation des dispositifs de sécurité, le terrorisme international et les centres pénitentiaires.

La vice-présidence revient à la gauche

Selon les prévisions, la nouvelle gouvernance de la Catalogne comportera un seul vice-président, en la personne d'Oriol Junqueras, président de la Gauche Républicaine de Catalogne (ERC). Le tandem au pouvoir représentera ainsi la gauche, le centre-gauche, le centre et le centre droit, sur un socle indéfectiblement concerné par le souverainisme.

Carles Puigdemont, nouveau président de la Generalitat de Catalogne © CiU
Carles Puigdemont, nouveau président de la Generalitat de Catalogne © CiU
Oriol Junqueras, président de la Gauche Républicaine de Catalogne (ERC) © ACN
Oriol Junqueras, président de la Gauche Républicaine de Catalogne (ERC) © ACN








publicitat

Commentaires

16. Àlvar 10.1.2016. 18.00h

La reconnaissance de la Catalogne comme un Etat Indépendant n' est qu' une question de temps , Il y a déjà une certitude sur au moins 6 états européens qui ont fait savoir de façon discrète, diplomatie oblige, qu' ils reconnaîtraient rapidement le nouvel état, ne serai ce que pour protéger les intérêts des filiales de leur multinationales, si la France est trop récalcitrante aucun problème la Catalogn...
Lire tout le commentaire


15. Joan Mª i Mª Josée Barniol - 08530 La Garriga 10.1.2016. 18.00h

Des de Catalunya Sud li enviem aquest article publicat per La Clau, diari de Catalunya Nord. Com vosaltres vivim dies històrics importants i ens en alegrem. Mercès a l'ANC i a vosaltres per tot el treball fet! Encara queda molt camí per arribar als nostres anhels, però confiem en el nou govern i tots els qui hi col·laboraràn. Amb el nostre bon record, rebeu la nostra molt cordial salutació. Joan i M.J. B


14. Savonarole 10.1.2016. 18.00h

J'adore Puigdemont, il vient de s'apercevoir que l'indépendance c'est pas pour demain ! Rigolo !


13. Petit papiers 10.1.2016. 18.00h

@Trencacollons Ben oui les casques bleus, c'est bien vous qui parlez de décolonisation, non ?? Plus sérieux, avant de rêver d'indépendance d'un nouvel état en Europe, trouvez donc la place de cet état dans l'Europe. Qui va vous soutenir ? La Belgique avec son problème de flamands ? L'Allemagne avec sa Bavière qui voudrait la même chose ? La France avec ses régions (Corse, Bretagne, Savoie, ...) qui vont se réveiller ? L...
Lire tout le commentaire


12. no català 10.1.2016. 18.00h

La notion de colonie est une notion d'échec : la greffe ne prend pas ! Par exemple, elle a pris en Languedoc, conquis pourtant par une guerre sanglante (il a fallu repeupler avec des espagnols) car les languedociens sont allés à la "bonne soupe des petits emplois publics" et ont oublié leur langue et donc leurs valeurs et leurs cultures. Cela pour en faire la région la plus sous-développé de l'hexagone qui ne pose pas de problème...
Lire tout le commentaire


5 -10 -20 -Tous
1
-
2
-
3
-
4 >



Commentaires

Votre commentaire, envoyé avec succès, sera validé très bientôt.
publicitat


Les commentaires liés aux informations publiées par La Clau engagent exclusivement la responsabilité de leurs auteurs et ne sauraient en aucun cas engager la responsabilité de La Clau.
© la-clau.net, 2006-
Blogs | Crédits | Mentions légales | PUBLICITÉ | CONTACT
some rights reserved   generalitat