ECONOMIE

Perpignan: la société Emmaluc dans le projet Smart City du Grand Paris

© Smart City +
© Smart City +
L'expertise digitale d'une entreprise de Perpignan est sollicitée par le Grand Paris, afin de fluidifier la vie urbaine. Emmaluc, société du quartier du Vernet, livre son expérience à huit villes de région parisiennes, à l'avant-garde française des Smart City, ou villes intelligentes.
L'ingénierie digitale du Roussillon inscrit sa griffe en région parisienne. La société Emmaluc, consacrée à la communication globale depuis le quartier du Vernet de Perpignan, participe discrètement au projet «Smart City+», sur le territoire Grand Paris Seine Ouest. Cette avancée numérique améliore les échanges humains dans huit villes, dont Boulogne-Billancourt et Issy-les-Moulineaux. Le pôle digital d'Emmaluc, développé depuis le printemps dernier, offre son expertise en assurant la gestion de toute l'animation de la plateforme smartcityplus et de six médias sociaux qui lui sont liés, vers 300.000 habitants et 200.000 non permanents. L'application Smart City +, lancée le 1er octobre, permet d'identifier une baby-sitter, de l'aide pour du bricolage ou les meilleures offres commerciales du secteur. Cet outil de citoyenneté facilite la connaissance de ses voisins, pour «permettre à tous les habitants de mieux profiter de la vie dans leur quartier, leur ville», indiquent ses promoteurs.

Smart City, le concept en devenir

Ce chantier concrétise le concept de Smart City, souvent mal connu, avec une longueur d'avance en France. Les «villes intelligentes», concernées par cette notion, sont encore rares, mais Cologne ou Barcelone se distinguent. Chaque année, la capitale catalane accueille d'ailleurs le congrès mondial du genre, dont la prochaine édition se déroule au 19 au 19 novembre. Dans les Pyrénées-Orientales, l'agglomération Perpignan Méditerranée a signé un partenariat Smart City avec l'opérateur Orange, en mars 2014, dans le but de développer une plateforme d’information et de services dédiée aux citoyens et acteurs du territoire.

Le cerveau de Perpignan se vend aussi à Paris

Pierre Cappelli, responsable du pôle digital d'Emmaluc, souligne l'opportunité de la démarche : «nous mettons un pied sur un territoire que nous ne connaissions pas. Nous avions une belle réputation en communication classique et notre pôle digital, encore tout jeune, rencontre déjà le succès». L'entreprise soutient l'économie de l'intelligence en Pays Catalan et effectue un premier recrutement, à Perpignan, en lien direct avec le chantier parisien, pour «interagir avec des personnes qui ont besoin de ressources de conseils». Face au repli et à l'individualisme, Smart City + constitue un réseau social d'ultra-proximité, pour toutes les générations. Le Roussillon apporte sa pierre à cet édifice numérique appelé à être imité.