POLITIQUE

Marine Le Pen en vacances en Roussillon fait campagne à Pia

Le candidat du Front National à Pia, Jérôme Palmade, et la présidente du Front National, Marine Le Pen © FN 66
Le candidat du Front National à Pia, Jérôme Palmade, et la présidente du Front National, Marine Le Pen © FN 66
Les élections municipales partielles de la ville de Pia, prévues les 6 et 13 septembre, voient entrer en scène le Front National. Après un score détonnant de 47% aux européennes de 2014, le parti souhaite inquiéter les candidats de gauche Guy Parès et Michel Maffre.
La rentrée sera électorale à Pia, ville jouxtant Perpignan mais située en dehors de l'Agglomération Perpignan Méditerranée. Le 5 juin, le Conseil d’État a annulé les élections des 23 et 30 mars 2014 suite à un recours du candidat socialiste Michel Maffre, contre le maire divers gauche réélu, Guy Parès. Le premier, ancien premier adjoint, reprochait au second un article critique à son endroit, publié sur le bulletin municipal. Au second tour, le candidat Maffre avait obtenu 40.61% des voix contre 42,04% pour son adversaire, soit 61 voix d'écart. Les 6 et 13 septembre prochains, les électeurs auront à choisir entre ces deux candidats, dont seul Guy Parès modifie sa liste. Il intègre le candidat divers droite de 2014, Claude Prats, et Christine Llorens, suppléante du député Fernand Siré, membre des Républicains.

47% des voix aux élections européennes pour le FN

La redistribution des cartes est saisie à Pia par le Front National, avec le candidat Jérôme Palmade, âgé de 27 ans. Celui-ci reçoit «bon nombre de soutiens de la part des cadres de son parti, à commencer par la présidente du Front National en personne, Marine Le Pen», détaille un communiqué, ce 15 août. M. Le Pen «en vacances dans le département, en a profité pour encourager le jeune candidat». A Pia, l'extrême droite a réalisé un résultat de 40,36 % aux élections départementales de mars dernier, après un score explosif de 46,81 % aux élections européennes de 2014. Le candidat Palmade souhaite «amplifier» cette performance, en s'appuyant sur sa qualité de «Pianenc de toujours».